La persécution des chrétiens dans le monde est toujours en hausse

Nous pouvons remuer le couteau dans la plaie devant les droits religieux bafoués par d’autres pays, mais nous sommes tous coupables de cette situation.

Sept familles chrétiennes ont été contraintes de fuir leur village en Inde sous la menace d’une conversion forcée à l’hindouisme. Pour avoir refusé, ils auraient subi des blessures corporelles ou pire encore. Malheureusement, ce n’est plus une nouvelle. Dans un monde où la tolérance n’est pas seulement encouragée, elle est exigée, mais où des personnes sont néanmoins menacées et même assassinées pour avoir suivi Jésus.

Le mois dernier, au moins sept familles ont dû fuir leur maison dans le village de Masiya Mahuwatoli, dans l’État indien de Jharkhand, après avoir été harcelées et menacées par le groupe fondamentaliste local Hindu Jagran Manch (HJM). Le 12 juin, le HJM a dressé une liste des familles chrétiennes résidant dans le village et les a confrontées, leur disant qu’elles devaient renoncer à leur foi et se convertir à l’hindouisme. Si les chrétiens ne se rétractent pas, ils seront exilés, interdits de circuler sur la route du village, privés de leurs terres, exclus des rations gouvernementales et privés d’accès à l’eau communautaire.

Plusieurs familles ont fui, dont une femme enceinte, mais le HJM ne s’est pas arrêté là. Le 14 juin, environ 22 membres du HJM sont entrés dans une maison et ont traîné un homme et sa mère veuve dans la rue. Emmenés au temple, ils refusèrent de renoncer à leur foi chrétienne. Comme punition, leurs Bibles ont été brûlées, et une cérémonie de conversion a été organisée. Le soir même, le groupe a endommagé la maison de Mangra Munda, qui lui a dit qu’ils allaient le tuer ; heureusement, il a réussi à s’échapper. Sur les 47 chrétiens résidant dans le village, 37 ont fui pour se réfugier dans d’autres villages.

La guerre contre les chrétiens

C’est un fait triste et effrayant que la guerre contre les chrétiens s’aggrave, il n’y a aucune amélioration en vue. Open Doors a publié sa World Watch List 2019 sur la persécution dans le monde avec cette observation terrifiante : “Les persécutions augmentent à un rythme alarmant.” En fait, selon l’étude“chaque jour, 11 chrétiens sont tués pour leur foi dans les 50 premiers pays classés sur la World Watch List”.

La Corée du Nord reste le premier pays le plus mauvais pour les chrétiens, l’Afghanistan arrivant en deuxième position. La Somalie, la Libye, le Pakistan, le Soudan, l’Érythrée, le Yémen, l’Iran et l’Inde complètent le top 10 des 50 premiers pays de la Watch List.

Voici d’autres statistiques mensuelles troublantes :

– 345 chrétiens sont tués pour des raisons religieuses.

– 105 églises et bâtiments chrétiens sont incendiés ou attaqués.

– 219 chrétiens sont détenus sans jugement, arrêtés, condamnés et emprisonnés.

La période de référence pour la World Watch List 2019 montre d’autres chiffres stupéfiants pour les chrétiens des 50 pays les plus persécutés et les plus dangereux pour les chrétiens.

– 1 chrétien sur 9 connaît des niveaux élevés de persécution dans le monde.

– 4 136 personnes ont été tuées pour des raisons religieuses – 11 par jour.

– 1 266 églises ou édifices chrétiens ont été attaqués.

– 2 625 chrétiens ont été détenus sans procès, arrêtés, condamnés et emprisonnés.

Les femmes chrétiennes : Les pires persécutés

Malgré la libération des femmes, le mouvement #MeToo et la forte revendication de la gauche en faveur de l’égalité pour tous, il semble que les femmes soient toujours confrontées à une lutte croissante pour leurs droits fondamentaux, dont la liberté de pratiquer la religion qu’elles ont choisie. Au lieu d’obtenir l’égalité des droits et d’occuper une place parmi les autres sexes et les groupes minoritaires, les femmes sont marginalisées dans leurs propres activités sportives et persécutées pour leur foi.

Selon l’étude d’Open Doors :

Dans de nombreux endroits, elles [les femmes] sont victimes d’une “double persécution”, l’une parce qu’elles sont chrétiennes et l’autre parce que ce sont femmes. Même dans les circonstances les plus restreintes, la persécution fondée sur le sexe est un moyen essentiel de détruire la communauté chrétienne minoritaire. Ce type de persécution est difficile à évaluer parce qu’elle est complexe, violente et dissimulée – dans de nombreuses cultures où les femmes sont spécifiquement ciblées, il est difficile, voire impossible, de donner des chiffres exacts”.

La persécution chrétienne aux États-Unis ?

Bien que les États-Unis ne figurent pas parmi les 50 pires pays pour les chrétiens sur la World Watch List, cela ne signifie pas pour autant qu’il n’y a pas de persécution d’une certaine diversité autour de nous – et, pire encore, qu’elle devient une tendance dangereuse. La soi-disant gauche tolérante est de plus en plus intolérante envers ceux qui n’adhèrent pas à ses croyances et à son agenda. Et c’est une réalité flagrante dans la politique d’aujourd’hui.

Il y a quelques mois à peine, l’une des principales fêtes religieuses du christianisme a été attaquée – ou plutôt les croyants l’ont été. Vous vous souvenez du tweet de Pâques de Bill et Hillary Clinton, qui appelaient les chrétiens “adorateurs de Pâques” ? Qui sait s’ils essayaient simplement d’être politiquement corrects ou s’ils cherchaient intentionnellement à insulter les chrétiens du monde ?

Ceux de droite sont attaqués à tous les niveaux, semble-t-il, et parce que beaucoup de ceux de droite sont chrétiens, il est logique que le christianisme soit attaqué. Nos croyances et nos politiques sont qualifiées d’intolérantes et racistes. Par exemple, Jack Phillips, un boulanger du Colorado, a été poursuivi à plusieurs reprises parce que ses croyances chrétiennes étaient en conflit avec la demande d’un client pour un gâteau de mariage gai ou une cérémonie transgenre. “En Dieu, nous avons confiance” était un pilier fondamental dans la naissance de notre nation, mais aujourd’hui une telle phrase est considérée comme insultante et, dans de nombreux établissements gouvernementaux, elle est supprimée. Les politiciens qui s’opposent aux projets de loi qui imposent des restrictions aux croyances chrétiennes sont méprisés. Un enseignant du New Jersey a été suspendu pour avoir donné une Bible à un élève et un entraîneur de football de l’État de Washington a été mis en congé pour avoir osé faire une prière avant un match. Les orateurs conservateurs ont été privés de la parole dans les écoles, tandis que les groupes de haine fascistes tels que les antifas sont loués par certains à gauche.

Qui aurait cru que les avortements tardifs deviendraient non seulement acceptables, mais aussi défendus comme un droit des femmes ? Ou que nous permettrions à un politicien anti-américain tel que le représentant Ilhan Omar (D-MN) de rester en fonction ? Omar a ouvertement dénigré les chrétiens pour leurs positions sur l’avortement et le droit des femmes à choisir :

“Soyons honnêtes, pour la droite religieuse, il ne s’agit pas seulement de leurs soins ou de leur souci de la vie. S’ils se souciaient des enfants ou s’ils s’en préoccupaient, ils s’inquiéteraient des enfants qui sont détenus et de ceux qui meurent dans des camps au-delà de nos frontières, ou des enfants qui souffrent de la faim et qui sont sans abri.”

Alors que nous luttons pour apporter la liberté religieuse à d’autres pays et fournir l’asile à ceux qui sont attaqués en raison de leurs croyances, nous devons regarder plus près de chez nous. Notre liberté de religion est en train de rapidement disparaître – surtout si vous êtes chrétien.

Source: Zero Hedge

Traduction par Nouvelordremondial.cc

Publicités

Commenter cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.