Le cœur et le sang

Après notre dernière étude sur la différence entre le chrétien charnel et le chrétien spirituel, nous avions bien saisi l’importance de croire dans le cœur et non dans la tête c’est-à-dire pas avec l’intellect… L’intelligence n’est surtout pas à rejeter car elle est précieuse puisqu’ elle nous a été donnée par Dieu mais elle n’est qu’un instrument au service de l’âme et ce n’est que lorsque l’âme s’est réconciliée avec son créateur en acceptant Jésus qu’elle peut vivre ce que Paul dit dans Romains 12-2 «  Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait. » Dans ce verset j’ai relevé 4 mots importants pour lesquels il faut bien en saisir le sens comme on va le voir.

Soyez transformés vient du grec métamorphoso qui a donné métamorphose et écoutez bien la définition de Wikipédia : Changement de forme, de nature ou de structure telle que l’objet ou la chose n’est plus reconnaissable.

Renouvellement vient du grec anakainosis qui veut dire un renouveau, un changement complet vers le meilleur, ce n’est pas un petit plus c’est un changement complet et ça confirme une grande transformation

Intelligence vient du grec « NOUS prononcer nooce » qui veut dire: l’intelligence qui vient de l’Esprit de Dieu et cela comprend toutes les facultés de perception et de compréhension aussi bien dans les sentiments, pour le jugement et la détermination ainsi que la faculté de perception des choses divines, la reconnaissance du bien et la haine du mal… c’est vraiment un grand changement et c’est puissant et ça s’appelle le DISCERNEMENT qui représente l’intelligence qui vient d’en haut… et on sait que le discernement des esprits fait partie des dons de l’Esprit que nous devons absolument demander à recevoir car il est très important de nos jours…et on comprend mieux ce que nous avons lu dimanche dernier dans 1 cor 2-14 qui dit : que c’est spirituellement que l’on peut juger de tout… et c’est ce que nous dit la fin du verset que nous sommes en train d’étudier afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait.

Mais quand Dieu dit dans 1 Corinthiens 1-19 « … j’anéantirai l’intelligence des intelligents. » ce n’est pas le mot grec « NOUS» qui est utilisé mais un autre mot « sunesis » qui, lui veut dire : connaissance, compréhension, intelligence mais dans la limite où la personne peut comprendre et ça c’est l’intelligence d’en bas, celle de l’homme naturel… alors que celle dont parle le verset que nous étudions c’est celle de l’homme régénéré par la vie de Christ.

Et maintenant on va relire Romains 10- 9 et 10 qui était le sujet de notre étude de dimanche dernier puisque c’est une précision que je vais apporter « …Si tu reconnais publiquement de ta bouche que Jésus est le Seigneur et si tu crois dans ton cœur que Dieu l’a ressuscité, tu seras sauvé. En effet, c’est en croyant du cœur qu’on parvient à la justice, et c’est en confessant de la bouche qu’on parvient au salut… »   Et bien toute la journée du lendemain la phrase « si tu crois dans ton cœur » me revenait sans cesse et j’ai demandé à Dieu pourquoi ça revenait et pourquoi IL insiste dans le cœur ?… et j’ai reçu cette réponse dans la nuit « parce que la vie est dans le sang »… à priori ça n’a rien à voir avec le cœur mais jusqu’à présent je n’avais jamais fait le lien entre le sang et le cœur selon la pensée de Dieu.

Alors donc voir ce que Dieu veut dire par « la vie est dans le sang » en lisant Deutéronome 12:23 « Seulement, garde-toi de manger le sang, car le sang, c’est l’âme; et tu ne mangeras pas l’âme avec la chair » et c’est confirmé dans Lévitique 17:14 « Car l’âme de toute chair, c’est son sang, qui est en elle… » l’âme n’est donc pas ailleurs que dans le cœur comme le prétendent certains livres ésotériques qui la situe dans le coccyx.

Vous comprenez mieux maintenant pourquoi on doit croire dans le cœur… parce que c’est l’âme qui doit croire et qui doit confesser que Jésus est le fils de Dieu et qu’IL est Seigneur car c’est elle qui doit revenir au Père, c’est elle qui a été coupée de Dieu après la chute et qui s’est soumise à satan… elle est le principe de vie qui vient de Dieu et elle est dans le sang, c’est-à-dire dans le cœur… c’est elle qui communique la vie physique et psychique à l’être naturel or, tant que nous ne sommes pas nés d’en haut elle communique la vie selon l’arbre de la connaissance du bien et du mal, selon satan que la Bible appelle notre ancien père… on comprend encore mieux pourquoi la Parole dit que les choses anciennes sont passées, voici toutes choses sont devenues nouvelles… quelle différence quand Christ devient Seigneur de notre vie !

Et maintenant on va partir de cette vérité que le sang c’est l’âme pour comprendre ce qui se passe lorsque nous avons la révélation de Christ et que nous l’acceptons comme Sauveur et Seigneur et que nous nous engageons à le suivre dans les eaux du baptême… c’est là que nous naissons d’en haut, càd que nous recevons SA VIE, c’est à ce moment-là que SON AME qui est dans Son sang qui a coulé pour nous à la croix, nous est communiquée… et SON AME, elle est divine, céleste, spirituelle car elle est sans péché c’est pourquoi elle donne LA VIE et non la mort… c’est cette vie que nous recevons dans nos cœurs mais aussi son Esprit qui crie Abba Père dans nos cœurs selon Galates 4-6… alors que son sang était versé à la croix, IL nous donnait SA vie et IL remettait son Esprit entre les mains du Père.

C’est ainsi qu’est engendrée la nouvelle créature, celle de l’être spirituel qui entre alors en gestation jusqu’à la résurrection si nous sommes morts ou jusqu’à l’enlèvement si nous sommes encore vivants lors de son avènement… et comme nous savons qu’IL vient très bientôt, c’est le temps plus que jamais de veiller, sur nous d’abord, et sur les signes actuels pour ne pas avorter, ou mourir à l’accouchement. C’est très sérieux !

Lisons Ephésiens 3-17 « en sorte que Christ habite dans vos cœurs par la foi » donc IL vient bien habiter dans nos cœurs !… D’ailleurs il n’a jamais été question que Dieu habite ailleurs que dans nos cœurs puisque c’est prophétisé dans Jérémie 31 : 33 « Mais voici l’alliance que je ferai avec la maison d’Israël, Après ces jours-là, dit l’Eternel : Je mettrai ma loi au dedans d’eux, Je l’écrirai dans leur cœur; Et je serai leur Dieu, Et ils seront mon peuple. » …C’est confirmé dans Hébreux 10-16 sous forme d’alliance « Voici l’alliance que je ferai avec eux, Après ces jours-là, dit le Seigneur : Je mettrai mes lois dans leurs cœurs » ses lois c’est la Thora et on sait que c’est Jésus car IL EST la Parole faite chair.

A partir de là on comprend qu’il y a 2 principes de vie différents en nous… celle de l’être naturel qui doit mourir pour que l’être spirituel qui vient d’être engendré d’en haut par notre foi en Christ puisse grandir… et le combat va commencer car ces 2 vies sont carrément opposées… c’est Jean le Baptiste qui disait « il faut que je diminue pour qu’IL grandisse » alors la question est : lequel de ces 2 principes je vais nourrir ?

Avant de répondre on va revenir à notre cœur physique et à son fonctionnement car il va nous apprendre beaucoup de choses intéressantes sur la façon dont va se construire l’être spirituel… le cœur est l’organe qui propulse le sang dans tout notre corps et sachant maintenant que le sang c’est l’âme  et que l’âme est le siège de la volonté (libre arbitre), des émotions, de l’intelligence et des sentiments on comprend que tout cela est lié… lié à quoi ? à la nourriture physique et psychique dont nous allons nous nourrir, et j’ai bien dit physique et psychique… en effet lorsque l’on fait des analyses de sang on sait qu’elles peuvent varier selon un excès de graisse, de sucre ou d’alcool, ça C’est sur le plan physique… mais aussi selon le stress, une dépression ou un excès de colère ou une grande joie… un excès de colère amène de l’acidité et des toxines dans le sang alors qu’une grande joie développe des endorphines ce qui est l’équivalent de la morphine… et on sait aussi que notre système immunitaire de défense qui est dans le sang peut diminuer selon ce que nous mangeons ou ce que nous faisons (on a un ex. avec le SIDA).

Le sang étant l’âme, c’est un principe VIVANT… et ce qui vit ne peut être stocké ou mis en boite… voilà pourquoi notre sang doit circuler sans jamais s’arrêter et aussi être renouvelé sans cesse par la nourriture que nous absorbons… si le cœur s’arrête c’est la mort et si un des membres ou un des organes n’est plus vascularisé pendant un moment, il va se nécroser et mourir et ce membre devra être amputé… et sur le plan psychique on peut mourir de peur, d’une grande tristesse ou d’autres choses… de la même façon qu’on peut empoisonner notre sang avec des poisons connus, on peut aussi l’empoisonner par des émotions ou des sentiments négatifs comme la haine, la jalousie, la culpabilité, la peur et autres càd tout ce qui fait nos humeurs qu’on traduit en général par nos « états d’âme ».

Et bien de la même façon, la vie nouvelle que Christ nous a donnée au travers de son sang qui a coulé à la croix, cette vie doit non seulement circuler sans cesse mais aussi être entretenue par une nourriture adéquate … et en quoi va consister cette nourriture qui va alimenter le sang nouveau, la vie nouvelle de Christ qui coule en nous ?… nous le savons mais nous allons les redire afin de ne pas oublier… nous allons manger Sa Parole et laisser les revues du monde de côté car l’homme ne vivra pas de pain seulement mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu… et n’oublions pas que la Parole de Dieu est le code de la route qui nous guide sur le chemin resserré, par contre les fausses doctrines et les faux enseignements et surtout les convoitises jonchent la large route qui mène à la perdition …nous allons également commencer à entretenir une relation sincère en Esprit et en Vérité avec Dieu et là nous avons tout à apprendre… nous allons rechercher la communion fraternelle avec ceux qui aiment le Seigneur et qui le suivent avec obéissance et fidélité tout en nous écartant de ceux qui vivent encore dans le péché volontairement et qui se disent frère ou sœur… et nous allons apprendre à le louer et à l’adorer, soit seul ou dans une assemblée et là aussi nous avons tout à apprendre… et en parallèle nous allons veiller à ce que nous lisons, regardons, entendons, entretenons dans nos pensées, à revoir nos relations, bref nous allons revoir tout ce que nous donnions comme nourriture à notre âme avant car nous ne devons plus nous conformer au monde présent… et c’est ça la métamorphose avant de devenir papillon c’est-à-dire céleste à l’image de Christ !

Si nous faisons cela, à chaque respiration de l’Esprit de Dieu en nous que nous avons reçu par l’imposition des mains au baptême, la vie de Christ va circuler dans tout notre corps physique et émotionnel pour le guérir, le libérer et le sanctifier afin d’imprimer en nous le caractère de Christ car Paul nous demande dans Philippiens 2-5 « d’avoir en nous les sentiments qu’avait Jésus Christ » c’est pourquoi il faut choisir la nourriture qui lui est appropriée… mais si nous ne faisons pas cela, quels sont les risques qu’encourent l’être spirituel en construction?… Et bien si nous lui donnons une nourriture inappropriée il risque de ne pas grandir selon le modèle de Christ, d’être empoisonné par des fausses doctrines et d’aller jusqu’à l’avortement ou la mort.

Nous ne devons pas oublier, qu’au niveau du système sanguin, le sang qui apporte la nourriture à toutes les cellules du corps y compris les moëlles et les os, celui-ci remporte en contrepartie les déchets rejetés par les cellules qui sont éliminés par le foie et quand le sang passe dans le cœur, c’est un sang purifié qui repart dans les artères pour un nouveau circuit et cela sans cesse jusqu’à la mort… cela nous permet de comprendre qu’il en est de même pour la vie nouvelle de Christ qui circule en nous : en même temps qu’elle renouvelle notre âme, elle la libère de tout ce qui la retient encore au monde charnel, elle guérit ses blessures, elle nous délivre de nos raisonnements  à condition de la mettre en contact régulier avec la Parole de Dieu et d’accepter ce que le Saint Esprit va mettre en lumière sur son passage et qui n’est pas à la gloire du Seigneur.

Jésus nous met en garde dans Math 6-24 en disant que nous ne pouvons pas servir 2 maitres à la fois « Nul ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l’un, et aimera l’autre ; ou il s’attachera à l’un, et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mamon. ». Ici il est fait allusion à Mamon, le dieu argent de ce monde mais on sait que c’est satan derrière, on peut donc y ajouter la chair et les convoitises du monde qui peuvent devenir des dieux et qui sont exposés et étalés toujours plus à nos yeux au travers des pubs, de la musique car certaines sont destructrices, des films, des distractions et autres et qui nourrissent le monde et j’appelle ça une nourriture frelatée qui nous empoisonne petit à petit et nous mène à la mort… mais nous, nous ne sommes plus du monde dit la Parole… et si nous avons 2 maîtres nous aurons donc une préférence pour l’un ou pour l’autre comme le dit Jésus et nous serons toujours une âme partagée comme le dit Jacques 4-7 et notre être spirituel aura bien du mal à grandir en stature de Christ:

« Soumettez-vous donc à Dieu ; résistez au diable, et il fuira loin de vous. Approchez-vous de Dieu, et il s’approchera de vous. Nettoyez vos mains, pécheurs ; purifiez vos cœurs, âmes partagées (dans certaines versions c’est hommes irrésolus (indécis, qui n’arrive pas à se décider). Sentez votre misère ; soyez dans le deuil et dans les larmes ; que votre rire se change en deuil, et votre joie en tristesse. Humiliez-vous devant le Seigneur, et il vous élèvera. »

Plus nous aurons la volonté et le courage de mettre en pratique ce verset et plus nous renforcerons notre système de défense immunitaire spirituel qui est Christ en nous… car si nous avons encore les tendances de la chair, péché-convoitise-adultère et autres, nous donnons du pouvoir à satan et c’est là où nous affaiblissons notre système immunitaire spirituel… de la même façon que nous avons tous portés les fruits de notre ancien père satan, nous devons maintenant, si nous sommes nés d’en haut, porter les fruits qui viennent de notre Père céleste avec qui Jésus nous a réconciliés et c’est possible puisque Jésus nous a donné une vie nouvelle, SA VIE qui est Esprit et qui coule en nous pour aller éclairer tous les recoins de notre être et mettre en lumière ce qui doit être purifié et cette vie se renouvelle chaque jour si nous nous conduisons comme des disciples qui suivent régulièrement les enseignements de leur maitre et les mettent en pratique et en priant le Saint Esprit de nous aider car IL nous a été donné pour nous consoler, nous convaincre de péché, nous enseigner, nous sanctifier, et la Parole dit que sans LUI nous ne pouvons rien faire… donc soyons humble et ne nous privons pas de lui demander son aide.

Et ne prenons pas les paroles du Christ à la légère quand il dit dans Jean 10-18 « Personne ne m’ôte la vie, mais je la donne de moi-même; j’ai le pouvoir de la donner, et j’ai le pouvoir de la reprendre: tel est l’ordre que j’ai reçu de mon Père. » cela veut dire qu’il a le pouvoir de reprendre cette vie qu’IL nous a donnée…n’est-ce pas ce qu’IL veut nous faire comprendre dans la parabole des talents qui fait partie des 3 paraboles données par Jésus après Math 24 où IL annonce les signes de la fin des temps ?… Lisons Math 25-24 à 30 « Celui qui n’avait reçu qu’un talent s’approcha ensuite, et il dit : Seigneur, je savais que tu es un homme dur, qui moissonnes où tu n’as pas semé, et qui amasses où tu n’as pas vanné ; j’ai eu peur, et je suis allé cacher ton talent dans la terre ; voici, prends ce qui est à toi. Son maître lui répondit : Serviteur méchant et paresseux, tu savais que je moissonne où je n’ai pas semé, et que j’amasse où je n’ai pas vanné ; il te fallait donc remettre mon argent aux banquiers, et, à mon retour, j’aurais retiré ce qui est à moi avec un intérêt. Otez-lui donc le talent, et donnez-le à celui qui a les dix talents. Car on donnera à celui qui a, et il sera dans l’abondance, mais à celui qui n’a pas on ôtera même ce qu’il a. Et le serviteur inutile, jetez-le dans les ténèbres du dehors, où il y aura des pleurs et des grincements de dents ».

Les versets 29 et 30 sont suffisamment explicites : le chrétien qui n’aura pas fait fructifier la vie de Christ en lui, qui n’aura pas tenu compte du don gratuit qu’il a reçu, qui l’aura étouffé sans manifester aucun fruit de l’Esprit, se verra jeter dehors dans les ténèbres… Jésus dirait que celui qui a des oreilles pour entendre, entende ce que je dis maintenant.

Lisons aussi le bon conseil que Paul nous donne dans Colossiens 3:16 «Que la parole de Christ habite parmi vous abondamment; instruisez-vous et exhortez-vous les uns les autres en toute sagesse, par des psaumes, par des hymnes, par des cantiques spirituels, chantant à Dieu dans vos cœurs sous l’inspiration de la grâce. » n’est-ce pas ce que nous faisons chaque fois que nous nous réunissons ensemble autour de Sa Parole ?… Ah, il s’en passe des choses dans notre cœur, il est vraiment le point central de notre être, c’est pourquoi Dieu nous demande de croire dans le cœur et de veiller sur ce qui sort de notre bouche car c’est de l’abondance du cœur que parle la bouche.

Je terminerai en précisant que toutes les âmes appartiennent à Dieu, c’est LUI qui le dit dans Ezéchiel 18- 4 «  Voici, toutes les âmes sont à moi; l’âme du fils comme l’âme du père, l’une et l’autre sont à moi; l’âme qui pèche, c’est celle qui mourra. » et il est dit que toutes les âmes ressusciteront, les justes comme les injustes afin que toute âme rendent compte à Dieu de ce qu’elle aura fait dans son corps… c’est pourquoi on peut lire dans Apoc 6-9 et 10 « Quand il ouvrit le cinquième sceau, je vis sous l’autel les âmes de ceux qui avaient été immolés à cause de la parole de Dieu et à cause du témoignage qu’ils avaient rendu.  Ils crièrent d’une voix forte, en disant : Jusques à quand, Maître saint et véritable, tardes-tu à juger, et à tirer vengeance de notre sang sur les habitants de la terre? » car toutes les âmes viennent de Dieu et elles sont précieuses à ses yeux… c’est LUI qui donne la vie et qui la reprend, c’est pourquoi IL vengera les âmes qui ont été ôtées par la méchanceté de l’homme.

En tout cas, cette étude m’a permis de saisir que lorsque l’on prend la sainte cène et que l’on boit le vin qui représente son sang, c’est SA VIE que nous buvons, une vie divine, spirituelle… c’est pourquoi on ne doit pas la prendre à la légère… et je comprends mieux aussi pourquoi il dit de la prendre jusqu’à ce qu’IL revienne, c’est parce qu’une fois qu’IL sera venu nous chercher nous serons semblables à LUI, ça veut dire que SA vie sera pleinement nôtre puisque nous serons débarrassés du corps de péché.

Quels châtiments nouveaux vous infliger, Quand vous multipliez vos révoltes ? La tête entière est malade, Et tout le cœur est souffrant.

Esaïe 1 :5

Et Jésus dit je suis venu pour guérir les cœurs brisés

Le cœur est tortueux par-dessus tout, et il est méchant : Qui peut le connaître ?  Moi, l’Eternel, j’éprouve le cœur, je sonde les reins, Pour rendre à chacun selon ses voies, Selon le fruit de ses œuvres.

Jérémie 17 :9-10

 Car c’est du cœur que viennent les mauvaises pensées, les meurtres, les adultères, les impudicités, les vols, les faux témoignages, les calomnies.

Mathieu 15 :19

Je vous donnerai un cœur nouveau, et je mettrai en vous un esprit nouveau ; j’ôterai de votre corps le cœur de pierre, et je vous donnerai un cœur de chair.

Ezéchiel 36 :26

Quand Dieu dit je vous donnerai un cœur nouveau IL veut dire je vous donnerai une âme nouvelle et c’est ce qu’a fait Jésus avec ceux qui croient en LUI et le suivent fidèlement et afin de choisir de pencher toujours du bon côté, rappelons-nous l’importance du sang de Christ et ce qu’il nous permet.

  • Il nous purifie de tout péché 1 Jean 1-7 « Mais si nous marchons dans la lumière, comme il est lui-même dans la lumière, nous sommes mutuellement en communion, et le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché » + Apocalypse 1-5b « A celui qui nous aime, qui nous a délivrés de nos péchés par son sang »
  • Il nous purifie des œuvres mortes Hébreux 9-14 « combien plus le sang de Christ, qui, par un esprit éternel, s’est offert lui-même sans tache à Dieu, purifiera-t-il votre conscience des œuvres mortes, afin que vous serviez le Dieu vivant ! »
  • Il nous justifie aux yeux du Père et nous sauve de la colère à venir Romains 5-9 « A plus forte raison donc, maintenant que nous sommes justifiés par son sang, serons-nous sauvés par lui de la colère »
  • Il nous a racheté par son sang 1 Pierre 1-18 « sachant que ce n’est pas par des choses périssables, par de l’argent ou de l’or, que vous avez été rachetés de la vaine manière de vivre que vous aviez héritée de vos pères mais par le sang précieux de Christ, comme d’un agneau sans défaut et sans tache »
  • Selon Hébreux 10-19 Il nous donne accès au sanctuaire de Dieu …« Ainsi donc, frères, puisque nous avons, au moyen du sang de Jésus, une libre entrée dans le sanctuaire » …là où est la présence de Dieu, appelé tente de la rencontre du temps de Moïse, lieu très saint dans le temple du temps de Jésus et actuellement notre cœur puisque c’est là que Christ vit en nous et c’est donc là que nous pouvons le rencontrer et être en Sa présence pour avoir une relation directe avec le Père sans autre intermédiaire que LUI, le grand sacrificateur…
  • Il nous donne la victoire Apocalypse 12-11 « Ils l’ont vaincu à cause du sang de l’agneau et à cause de la parole de leur témoignage, et ils n’ont pas aimé leur vie jusqu’à craindre la mort ».

Publié avec l’aimable autorisation de Thérèse