Le pape François donne l’ordre de créer un comité mondial du christianisme pour mettre en œuvre son décret sur « la fraternité humaine pour la paix mondiale » signé aux Émirats arabes unis en février dernier

Parmi les sept membres de la commission catholique et musulmane figurent le secrétaire personnel du pape François, le P. Yoannis Lahzi Gaid, et le président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux, Mgr Miguel Angel Ayuso Giuxot.

Dans une déclaration faite le lundi 26 août, le porte-parole du Vatican, Matteo Bruni, a déclaré que le Pape François  » encourage les efforts du Comité pour faire connaître le Document ; il remercie les Emirats Arabes Unis pour l’engagement concret pris au nom de la fraternité humaine et exprime l’espoir que des initiatives similaires puissent voir le jour dans le monde « .

Ce dernier mouvement Chrislam du pape romain est un tir audacieux à travers l’arc en créant la fin des temps : une seule religion mondiale dont il est question dans le livre de l’Apocalypse aux chapitres 17 et 18.

Si vous vous souvenez bien, nous vous avions dit en février dernier que le Pape François s’était rendu aux Emirats Arabes Unis et avait signé une convention appelée « Document sur la fraternité humaine pour la paix mondiale et le vivre ensemble« , que nous vous avions dit à l’époque être la déclaration officielle du début de la religion Chrislam de l’unité mondiale. Depuis lors, il ne s’est pas passé grand-chose sur la voie du progrès jusqu’à la semaine dernière. Que s’est-il passé la semaine dernière ? La mise en œuvre du pacte.

« Vous dites : Nous avons fait une alliance avec la mort, Nous avons fait un pacte avec le séjour des morts ; Quand le fléau débordé passera, il ne nous atteindra pas, Car nous avons la fausseté pour refuge et le mensonge pour abri. C’est pourquoi ainsi parle le Seigneur, l’Eternel : Voici, j’ai mis pour fondement en Sion une pierre, Une pierre éprouvée, une pierre angulaire de prix, Solidement posée ; Celui qui la prendra pour appui n’aura point hâte de fuir. » 

Esaïe 28 :15-16

Ce dont d’autres papes ont parlé, le Pape François l’accomplit, avec des progrès étonnants dans l’assemblage de la religion de la fin des temps de Chrislam. La religion catholique romaine est une contrefaçon du christianisme biblique, mais c’est exactement ce qui est nécessaire pour provoquer l’arrivée du faux Messie : l’Antichrist. Vous regardez Mystère, Babylone se levant sous vos yeux mêmes, alors qu’elle se prépare à prendre sa place prophétisée sur la scène des temps de la fin.

« Il me transporta en esprit dans un désert. Et je vis une femme assise sur une bête écarlate, pleine de noms de blasphème, ayant sept têtes et dix cornes. Cette femme était vêtue de pourpre et d’écarlate, et parée d’or, de pierres précieuses et de perles. Elle tenait dans sa main une coupe d’or, remplie d’abominations et des impuretés de sa prostitution. Sur son front était écrit un nom, un mystère : Babylone la grande, la mère des impudiques et des abominations de la terre. Et je vis cette femme ivre du sang des saints et du sang des témoins de Jésus. Et, en la voyant, je fus saisi d’un grand étonnement. »

Apocalypse 17 :3-6

Le pape François pourrait-il être l’élu ? Je ne sais pas, mais je sais cependant qu’il est allé plus loin que n’importe quel autre pape avant lui dans les 1700 ans d’histoire de l’Église catholique pour atteindre ce but.

Mgr Schneider dit que le Vatican trahit « Jésus-Christ comme unique Sauveur de l’humanité ».

De LIFE SITE NEWS : La semaine dernière, le Vatican a annoncé qu’un « Haut Comité » multiconfessionnel avait été créé aux Emirats Arabes Unis pour mettre en œuvre le « Document sur la fraternité humaine pour la paix mondiale et le vivre ensemble », que le Pape François a signé le 4 février 2019 à Abu Dhabi, avec Ahmad el-Tayeb, Grand Imam d’al-Azhar, durant une visite de trois jours dans la péninsule arabe. Parmi les sept membres de la commission catholique et musulmane figurent le secrétaire personnel du pape François, le P. Yoannis Lahzi Gaid, et le président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux, Mgr Miguel Angel Ayuso Guixot.

Dans une déclaration faite le lundi 26 août, le porte-parole du Vatican, Matteo Bruni, a déclaré que le Pape François  » encourage les efforts du Comité pour faire connaître le Document ; il remercie les Emirats Arabes Unis pour l’engagement concret pris au nom de la fraternité humaine et exprime l’espoir que des initiatives similaires puissent voir le jour dans le monde « .

DOCUMENT CONTROVERSÉ

Le document d’Abu Dhabi a suscité la controverse en affirmant qu’un « pluralisme et une diversité » des religions est « voulue par Dieu ».

Voici ce que dit ce document :

« La liberté est un droit de chaque personne : chaque individu jouit de la liberté de croyance, de pensée, d’expression et d’action. Le pluralisme et la diversité des religions, des couleurs, des sexes, des races et des langues sont voulues par Dieu dans sa sagesse, par laquelle il a créé les êtres humains. Cette sagesse divine est la source d’où découle le droit à la liberté de croyance et à la liberté d’être différent. Par conséquent, le fait que les gens soient forcés d’adhérer à une certaine religion ou culture doit être rejeté, tout comme l’imposition d’un mode de vie culturel que les autres n’acceptent pas. »

Sources et vidéos (en anglais) : NTEB

Traduit par : SENTINELLE SAPS