Merkel rencontre Abbas à Berlin et confirme son soutien à un Etat palestinien

Jeudi, la chancelière a réitéré le soutien de l’Allemagne à la « solution des deux États » lors de sa rencontre avec le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas.

La chancelière fédérale Angela Merkel a déclaré jeudi que l’Allemagne continuait de croire qu’une solution à deux Etats pour les Israéliens et les Palestiniens serait le seul moyen pour les deux peuples « de vivre dans la paix et la sécurité ».

Merkel a souligné son soutien à une solution à deux États avant les pourparlers avec le président palestinien Mahmoud Abbas à la Chancellerie de Berlin.

«Nous apprécions les efforts de la chancelière Merkel pour créer une coopération multilatérale en dehors de solutions unilatérales visant à créer la stabilité et la paix dans le monde», a déclaré Abbas.

Il a souligné l’importance du rôle de l’Allemagne au Moyen-Orient et a remercié le pays pour son soutien financier aux organisations palestiniennes.

L’Allemagne est l’un des plus gros donateurs des Palestiniens, leur ayant octroyé quelque 110 millions d’euros (201,8 millions de dollars) rien qu’en 2018.

Au cours des dernières années, les agences gouvernementales allemandes ont fait l’objet d’une surveillance minutieuse en Israël pour avoir fourni des fonds à des organisations palestiniennes liées au terrorisme, à l’antisémitisme et à d’autres formes de haine et d’extrémisme.

En février, le Jerusalem Post a annoncé que des organisations humanitaires allemandes et un groupe de réflexion du Parti vert avaient fourni des fonds à une « ONG palestinienne employant des terroristes condamnés du FPLP et prônant le boycott de l’Etat juif », citant un rapport de 22 pages du ministère israélien des Affaires stratégiques. intitulé «La piste de l’argent: financement par l’Union européenne d’organisations promouvant le boycott contre l’État d’Israël».

Le rapport du gouvernement a révélé qu’une des organisations palestiniennes de «défense des droits de l’homme» soutenues par des fonds allemands, Al-Haq, «est dirigée par un ancien haut responsable de l’organisation terroriste désignée par l’Union européenne, le Front populaire de libération de la Palestine.

« Shawan Jabarin, directeur général d’Al-Haq, a purgé une peine de trois ans de prison pour activités terroristes. Il emploie actuellement d’anciens militants du FPLP, également incarcérés pour implication dans le terrorisme », selon le rapport.

Les États-Unis et Israël ont également qualifié le FPLP d’entité terroriste.

En mai, un rapport publié dans la publication allemande Bild, basé sur des «documents divulgués contenant des contrats de financement et des rapports internes» liés à la Société allemande de coopération internationale (GIZ), «révèle que l’argent des contribuables allemands est acheminé vers des groupes liés aux groupes terroristes , qui propagent l’antisémitisme et promeuvent des campagnes du BDS (boycott, désinvestissement et sanctions) contre Israël », a annoncé l’ONG Monitor dans un communiqué.

La GIZ reçoit 1,9 milliard d’euros par an de fonds du gouvernement allemand.

Plus tôt en août, le fils du Premier ministre Benjamin Netanyahu, Yair, s’est adressé à un groupe pro-israélien en Allemagne (ICEJ), appelant le public à dire à ses élus de « cesser de s’immiscer dans les affaires intérieures israéliennes » et de « cesser tout financement des ONG en Israël ». et l’Autorité palestinienne. « 

Netanyahu a déclaré à la foule que les «centaines de millions d’euros» envoyés aux ONG en Israël et à l’Autorité palestinienne devraient plutôt être utilisés pour les besoins des «personnes âgées, malades et pauvres en [Allemagne]», au lieu de «s’immiscer dans la affaires intérieures d’une démocratie amicale ».

© Brigitte Finkelstein – Europe Israël News

Commenter cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s