Préparez-vous à l’apocalypse financière: En Août, les dirigeants d’entreprises US ont vendu pour 600 millions $ d’actions par jour !

Aux Etats-Unis, Les gérants d’entreprises ont vendu pour 600 millions de dollars d’actions par jour au cours du mois d’août. Lorsque vous constatez de telles ventes massives, eh bien cela indique qu’il y a en ce moment une crainte phénoménale parmi les grands dirigeants d’entreprises, et en fait un tel phénomène n’aurait de sens que si un krach boursier était imminent.

D’ailleurs, nous avons déjà vu un retour important de la volatilité à Wall Street, alors que la guerre commerciale avec la chine s’est considérablement intensifiée. Beaucoup d’américains espèrent que les choses vont se calmer progressivement et que ce conflit commercial avec la chine va finir par se résoudre en douceur, parce que si jamais les choses tournaient mal, de nombreux experts financiers avertissent que bientôt, nous pourrions devoir faire face à la pire crise financière depuis 2008. En voici un exemple…

Polny: Ce qui se profile sera biblique, on va assister au plus grand krach financier de toute l’histoire !

Rappelez-vous du brutal sell-off(Ventes massives d’actions) de l’année dernière, lorsque les actions avaient connu leur pire mois de décembre depuis la grande récession ? Quelque chose d’encore plus grave pourrait bien surgir dans les jours qui viennent, selon ce qu’un des analystes de chez Nomura a déclaré.

Masanari Takada, stratège multi-actifs chez Nomura Securities a provoqué une certaine agitation dans le milieu financier il y a quelques jours suite à sa mise en garde.  Selon lui, ce serait une erreur d’exclure la possibilité d’un choc comparable à celui qui a suivi l’effondrement de Lehman Brothers. Il maintient sa prédiction car le sentiment de marché ne montre aucun signe d’amélioration, ce qui le pousse à croire qu’un sell-off massif pourrait se produire cette semaine ou la semaine d’après.

Avec des prévisions aussi terrifiantes que celle-là et qui reviennent régulièrement ces jours-ci, c’est tout à fait compréhensible que les grands dirigeants d’entreprises soient tentés de sortir du marché et désormais, ils se débarrassent de leurs actions à un rythme absolument effréné. La suite provient de CNN…

Les dirigeants de grandes entreprises ont vendu en moyenne 600 millions de dollars d’actions par jour en août, Selon les chiffres de TrimTabs Investment Research, qui suit l’évolution de la liquidité du marché boursier.

Août est sur le point d’être le cinquième mois de l’année, au cours duquel les ventes de dirigeants ont dépassé les 10 milliards de dollars.. Les seules autres fois que de tels mouvements ont eu lieu, étaient en 2006 et en 2007, période précédent le dernier marché baissier sur les actions, a déclaré TrimTabs.

En d’autres termes, la dernière fois que nous avons vu des dirigeants d’entreprises se débarrasser de leurs actions de cette manière, c’était juste avant la dernière crise financière.

Clairement, nombreux sont ceux parmi les élites qui se préparent au pire. Ils devinent qu’un désastre financier se profile à l’horizon et ils font tout leur possible pour sortir du marché tant que la situation reste favorable.

D’autre part, de très nombreux américains sont convaincus que le président Trump sera en mesure de les aider avec succès, à traverser n’importe quel problème qui pourrait arriver.

Quand Barack Obama était à la maison blanche, l’intérêt national dans le souci de faire face au pire avait atteint des sommets, mais depuis que Trump est entré à la maison blanche, les choses se sont complètement inversées. Ce qui suit provient de Business Insider…

Greyerz: “La plupart des gens ne réalisent pas l’ampleur de l’effondrement qui nous attend”

Mais depuis que le président Trump a pris ses fonctions en 2016, le fait de se préparer au pire à l’échelle du pays a quasiment disparu. Il y a de moins en moins de conventions de préparations aux Etats-Unis et plusieurs gérants d’entreprises qui ont discuté avec Business Insider (comme Mills), ont indiqué que la communauté des américains qui se préparent (preppers) est beaucoup moins active qu’il y a trois ans. Ceci est une indication de la manière dont Trump rassure ses électeurs face aux pires craintes, y compris ches les preppers conservateurs.

Mikhail Merkurieff, preppers et un peu inventeur puisqu’il fabrique et vend des outils de preppers pour le camping, tels que des poêles, des ustensiles de cuisine et des abris portables, a délaré ceci à Business Insider : « il semblerait que tout aille bien à la maison blanche ».

Avec un républicain à la maison blanche, de nombreux conservateurs ne voient tout simplement aucune raison de se préparer au pire, et donc les choses sont complètement différentes de ce qu’elles étaient il y a environ quatre ou cinq ans. Beaucoup d’anciens preppers semblent croire qu’avec Trump à la tête du pays, cela signifie qu’il n’y a pas besoin de s’inquiéter de quoi que ce soit…

Rick Austin, qui organise chaque année un camp de preppers dans les collines de la caroline du Nord, auquel participent environ 1400 preppers face aux pires scénarios dans l’espoir de renforcer leurs compétences, a aussi remarqué un certain recul.

« les entreprises ferment leurs portes parce que les gens se sont en quelque sorte envolés. Oh, vous savez, Trump à la maison blanche, nous n’avons rien à craindre, a-t-il dit alors qu’il trayait ses chèvres dans un lieu tenu secret, quelque part dans les Appalaches. »

Donc, nous sommes témoins de quelque chose d’extrêmement étrange en ce moment.

Les dirigeants d’entreprises et l’élite de Wall Street se préparent comme si une « tempête parfaite » était sur le point de frapper, et pendant ce temps-là, des millions de fervents conservateurs se sentent complètement détendus parce qu’ils ont le sentiment que Trump contrôle tout.

Et le président Trump a provoqué un sacré revirement des marchés financiers lundi lorsqu’il a annoncé à la presse que la chine avait appelé à revenir à la table des discussions…

“La Chine a appelé hier soir nos principaux représentants du commerce et leur a dit:” Revenons à la table “. Nous allons donc revenir à la table et je pense qu’ils veulent faire quelque chose. Ils ont été très blessés, mais ils comprennent que c’est le droit. chose à faire et j’ai beaucoup de respect pour elle “, a déclaré Trump.

Par la suite cependant, les chinois ont nié qu’un tel appel avait eu lieu…

A Pékin, le porte-parole du ministère des affaires étrangères, Geng Shuang, a déclaré qu’il n’était pas au courant qu’un appel téléphonique avait eu lieu entre les deux parties. Et Hu Xijin, rédacteur en chef du journal gouvernemental chinois « Global Times » a démenti que les négociateurs avaient communiqué comme l’affirmait Trump.

« La chine n’a pas changer sa position. La chine ne cédera pas à la pression américaine. » a déclaré Hu, qui est largement reconnu comme le porte-parole et messager de Pékin.

Nous verrons bien où vont nous mener ces derniers événements…

Ce serait très certainement un formidable pas en avant si les deux parties recommençaient à discuter et les chinois ont clairement exprimé leur désir d’éviter toute nouvelle escalade du conflit…

En réponse, le vice-premier ministre chinois, Liu He a déclaré lundi à un journal contrôlé par l’état que « la chine est disposée à résoudre son conflit avec les Etats-Unis par des négociations sereines et s’oppose résolument à l’escalade de cette guerre commerciale » a d’abord rapporté Reuters, en citant un écrit de ses remarques fournies par le gouvernement chinois. Liu, étant un des principaux négociateurs commerciaux chinois.

Lors d’une conférence sur la technologie en chine, Liu a ajouté: “ nous croyons que l’escalade de la guerre commerciale n’est bénéfique ni pour la chine, ni pour les Etats-Unis, ni pour les intérêts des autres peuples dans le monde.

Mais avec l’élection présidentielle qui se profile dans environ un an, les chinois ne vont tout simplement pas accepter d’accords sensiblement différents de ceux auxquels ils s’attendent d’obtenir par le biais de Joe Biden ou d’Elizabeth Warren.

Et il est également très peu probable que le Président Trump cède et donne aux chinois ce qu’ils désirent. Donc finalement, nous allons voir des vagues d’espoir déferler à Wall Street les jours où il semblerait que les deux parties pourraient recommencer à discuter, mais nous ne sommes pas prêts de voir un accord d’ici un bon moment.

Egon Von Greyerz: “Le système financier mondial, tout comme les banques sont foutus !” Peter Schiff: “N’attendez pas que tout s’effondre, car quand l’or redeviendra à nouveau la valeur étalon, son cours explosera !”

Beaucoup de gens pensent que nous vivons l’une des périodes les plus critiques de l’histoire des Etats-Unis, et nous n’avions pas vu ce genre de craintes sur les marchés financiers depuis très longtemps.

En ce moment, des dirigeants d’entreprises se débarrassent de leurs actions comme si la bulle financière allait éclater de façon extraordinaire. Et si ces derniers ont raison, des millions et des millions d’américains ne seront absolument et totalement pas préparés à ce qui va arriver.

Source: Theeconomiccollapse via Business Bourse

Commenter cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s