Le Pape lancera l’an prochain un pacte mondial pour l’éducation

Le Pape François invite les dirigeants mondiaux et les jeunes à se réunir au Vatican le 14 mai 2020 pour un événement intitulé « Réinventer l’Alliance éducative mondiale ».

« Jamais auparavant il n’avait été aussi nécessaire d’unir nos efforts dans une vaste alliance éducative, de former des individus mûrs capables de surmonter les divisions et les antagonismes, et de restaurer le tissu des relations au nom d’une humanité plus fraternelle », écrivait François dans le message annonçant cette initiative, publié jeudi dernier par le bureau de presse du Vatican.

Selon Francis, l’éducation se heurte aujourd’hui à un processus de  » rapidification  » qui enferme l’existence humaine dans  » un tourbillon de technologie et d’informatisation à grande vitesse, modifiant continuellement nos points de référence « .

En conséquence, l’identité humaine perd « sa solidité », écrivait-il.

Selon un proverbe africain, Francis a écrit : « Il faut tout un village pour éduquer un enfant. » En matière d’éducation, ce village a encore besoin d’être créé, en commençant par le nettoyage du terrain de la « discrimination », et la fraternité « doit pouvoir s’épanouir ».

Selon le pape, cela inclut non seulement les enseignants, les étudiants et leurs familles, mais aussi l’ensemble de la société civile, y compris les sciences, les sports, la politique et les organisations caritatives.

Une alliance, en d’autres termes, entre les habitants de la terre et notre  » maison commune « , que nous sommes tenus de respecter et d’entretenir « , écrit Francis. « Une alliance qui engendre la paix, la justice et l’hospitalité entre tous les peuples de la famille humaine, ainsi que le dialogue entre les religions. »

En plus de la réunion du 14 mai dans la salle d’audience Paul VI du Vatican, François a déclaré qu’un certain nombre de séminaires sur des sujets connexes auront lieu dans d’autres lieux pour préparer l’événement.

« J’invite chacun à travailler pour cette alliance et à s’engager, individuellement et au sein de nos communautés, à nourrir le rêve d’un humanisme solidaire et sensible à la fois aux aspirations de l’humanité et au projet de Dieu », écrit François.

Selon une déclaration de la Congrégation pour l’Education Catholique, l’initiative est une réponse à une demande qui est venue au cours de plusieurs rencontres que François a eues avec différentes personnalités de « diverses cultures et affiliations religieuses ».

La déclaration indiquait que le cinquième anniversaire de l’encyclique environnementale Laudato Si’ était une « plate-forme idéale » pour le lancement de l’événement.

« Les personnalités les plus significatives du monde sont invitées à participer à l’initiative proposée, politiques, culturelles et religieuses, et en particulier les jeunes à qui appartient l’avenir », indique le communiqué du Vatican. « Le but est de susciter une prise de conscience et une vague de responsabilité pour le bien commun de l’humanité, à commencer par les jeunes et à atteindre tous les hommes de bonne volonté.

La déclaration de la Congrégation disait aussi que le nouveau pacte éducatif visera à guérir trois « fractures » qui affectent le monde.

La première est celle qui sépare la réalité de la transcendance. Selon le Vatican, les enfants devraient être initiés à la « réalité totale », y compris l’ouverture à la transcendance, la guérison d’un « fossé vertical entre l’homme et l’Absolu ».

La deuxième fracture que le pacte devrait guérir est « horizontale », entre les générations, les cultures et au sein de la famille, avec des personnes qui apportent des visions culturelles et religieuses différentes, et avec celles qui font face à des difficultés financières, sociales et morales.

La troisième fracture est celle entre l’humanité et l’environnement, avec un besoin urgent de  » créer les conditions d’une  » citoyenneté écologique  » qui éduque à  » l’austérité responsable, à la contemplation reconnaissante du monde et au souci de la fragilité des pauvres et de l’environnement « .

Source: CruxNow

Traduit par: SENTINELLE SAPS

Publicités