Erdogan compare le traitement des Gazouis à la Shoah ; Israël fulmine

Le président turc s’est exprimé en marge de l’Assemblée générale de l’ONU ; À la tribune de l’ONU, il a montré une carte sensée dénoncer les ambitions expansionnistes d’Israël

Le président turc Recep Tayyip Erdogan montre une carte représentant l’évolution du territoire palestinien, à l’Assemblée générales des Nations unies à New York le 24 septembre 2019. (Crédit : Drew Angerer/Getty Images/AFP

Les dirigeants israéliens ont fustigé mardi le président turc Recep Tayyip Erdogan, qui a comparé les politiques de l’Etat hébreu à Gaza aux traitement des Juifs par les Nazis, lors d’une réunion en marge de l’Assemblée générale des Nations unies.

Selon l’agence de presse turque Anadolu, Erdogan a déclaré lundi à New York à des dirigeants musulmans que « notre vision de l’Holocauste est la même notre vision de ceux qui assiègent Gaza et y commettent des massacres ».

Lors de son discours de mardi à l’ONU, Erdogan a, une nouvelle fois, critiqué Israël en remettant en cause ses frontières et en l’accusant d’avoir des ambitions expansionnistes.

« Le territoire palestinien sous occupation israélienne est devenu l’un des exemples les plus marquant de l’injustice », a déclaré Erdogan, brandissant une carte régulièrement utilisée par des détracteurs anti-Israël pour montrer comme le territoire s’est étendu au fil des ans, au détriment des Palestiniens.

Il a également affirmé qu’une Palestinienne qui a été abattue par balle lors d’une tentative d’attaque au couteau mercredi dernier – elle était armée d’un couteau et se trouvait à un checkpoint – avait été « haineusement assassinée ».

Dès la fin du discours, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a accusé Erdogan de « mentir ».

« Une personne qui ne cesse de mentir, d’assassiner des Kurdes, de nier le massacre des Arméniens, ne devrait pas faire la morale à Israël », a-t-il dit. « Arrêtez de mentir, Erdogan. »

Le ministre des Affaires étrangères israélien Israel Katz a accusé Erdogan d’antisémitisme dans un communiqué évoquant la comparaison avec la Shoah.

« Vous devriez avoir honte, Erdogan », a déclaré Katz.

« Il n’y a aucune autre façon d’interpréter les mots cruels et diaboliques d’Erdogan – c’est de l’antisémitisme, ni plus ni moins. C’est la preuve que le devoir de mémoire de la Shoah est plus important que jamais », a tweeté Katz.

Erdogan, ami du groupe terroriste palestinien du Hamas, est un ardent défenseur de la cause palestinienne et fervent détracteur d’Israël. Le président turc et Netanyahu se sont souvent lancés dans une guerre des mots virulente.

En avril, Erdogan avait qualifié Netanyahu de « tyran » après que ce dernier eut dit que le président turc était « un dictateur » et une « farce ».

Un mois plus tard, Erdogan avait vivement condamné Israël pour le bombardement d’un immeuble qui abritait l’agence de presse turque Anadolu à Gaza. Ce bombardement est survenu pendant une poussée de violences. Les terroristes à Gaza avaient tiré plus de 250 roquettes sur Israël et Jérusalem avait riposté par des frappes aériennes sur l’enclave.

En 2016, Israël et la Turquie ont mis fin à six ans de crise diplomatique qui ont commencé quand 10 activistes ont été tués à bord du Mavi Marmara, une flottille qui visait à briser le blocus naval dont fait l’objet la bande de Gaza, par des commandos de la marine israélienne. Israël avait déclaré que les soldats avaient été violemment attaqués par les passagers de la flottille.

Mais même depuis cette réconciliation, les relations restent pour le moins tendues.

Source: Times of Israël

Commenter cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s