Le président de l’Autorité palestinienne va appeler à l’ONU à de nouvelles élections

Il demandera également davantage de soutien de la part de la communauté internationale.

Le président de l’Autorité palestinienne palestinien Mahmoud Abbas va profiter de son discours aux Nations unies jeudi pour renouveler sa promesse de tenir des élections législatives rapidement, les Palestiniens n’ayant pas voté à ce type de scrutin depuis 2006, selon un de ses conseillers.

Dans son discours à l’Assemblée générale de l’ONU à New York, M. Abbas indiquera qu' »après son retour en Palestine, il appellera à des élections parlementaires, fixera une date et commencera les préparatifs », a affirmé Ahmed Majdalani, conseiller de M. Abbas. 

En décembre 2018, Abbas avait déjà promis de convoquer des élections dans les six mois.

Les divisions inter-palestiniennes sont telles qu’aucune élections législatives n’a eu lieu depuis plus de 13 ans à la fois dans la bande de Gaza et en Cisjordanie.

Séparés géographiquement par Israël, ces deux territoires sont aussi divisés politiquement par des années d’animosité entre le Fatah laïc, force palestinienne dominante dans la Cisjordanie, et le Hamas islamiste, qui dirige sans partage Gaza.

Le Hamas a pris le pouvoir à Gaza en 2007 au prix d’une quasi guerre civile avec le Fatah.

Le président palestinien, 84 ans, devrait également se servir de la tribune de l’ONU pour demander davantage de soutien de la part de la communauté internationale « pour le peuple palestinien sous occupation » israélienne, selon M. Majdalani.

Source: i24 News