La FED n’a toujours pas réglé le problème selon CNN

Voilà ce que pense CNN de ce problème du gel du marché interbancaire appelé REPO.

« Wall Street est soudainement tombé très malade la semaine dernière. La Réserve fédérale a réagi avec son médicament préféré : injecter des dizaines de milliards de dollars en liquide chaque jour sur les marchés.

Cette mesure d’urgence de la Fed de New York semble avoir fait l’affaire. Les fortes tensions qui sont apparues sur les marchés des prêts au jour le jour se sont en grande partie estompées. Après avoir atteint un sommet la semaine dernière, les taux d’emprunt ont pour la plupart repris un cours plus normal.

USA: La fin septembre arrive et la crise de liquidités s’aggrave avec une demande de 92 milliards $ !

Mais le resserrement de l’économie ne s’est atténué que grâce à tout cet argent gratuit injecté par la Fed. Sans injections de fonds d’urgence, le stress reviendrait probablement. Bien que le sauvetage de la Fed de New York fonctionne, il n’a pas réglé le problème sous-jacent.

C’est comme un analgésique. Cela fonctionne, mais on ne se demande jamais vraiment pourquoi le marché est brisé en premier lieu « , a déclaré James Bianco, président de Bianco Research. « Vous ne faites que soigner le marché, vous ne comprenez pas pourquoi la douleur existe. »

Personne ne comprend ce qu’il se passe !

Même chez CNN personne ne comprend ce qu’il se passe. Chaque jour la FED injecte un peu plus et augmente son montant injecté.

Une histoire de « Plomberie brisée »

« Normalement, Wall Street accorde très peu d’attention aux marchés des prêts à un jour. Mais ce n’est pas parce qu’ils n’ont pas d’importance. Les marchés des prêts à un jour sont comme la plomberie des marchés financiers américains. Ils permettent aux banques, aux fonds de couverture et aux autres institutions financières d’emprunter rapidement et à peu de frais de l’argent pour de courtes périodes de temps.

Les investisseurs ont été surpris d’apprendre la semaine dernière que la plomberie est cassée. Le taux des prises en pension à un jour a bondi à 5 % le 16 septembre. C’est plus du double de la fourchette cible fixée par la Réserve fédérale pour les emprunts à court terme.

Greyerz: “Je vous mets en garde… tout le système financier va disparaître dans un trou noir !”

Un tel pic est alarmant parce qu’il a signalé des tensions sur le marché à un moment de calme relatif. Que se passerait-il en cas de turbulence des marchés ? Et une pression soutenue pourrait faire craindre aux investisseurs que la Fed ne contrôle plus les taux d’emprunt à court terme.

Le stress s’est aggravé le lendemain, lorsque le taux a grimpé jusqu’à 10 %. La Fed de New York a réagi en injectant 53 milliards de dollars dans le système par le biais de ce que l’on appelle une  » opération de pension à un jour « . Ces injections de fonds, qui sont remboursées rapidement, visaient à ramener les coûts d’emprunt dans la file d’attente.

Les coûts d’emprunt ont chuté immédiatement, mais la Fed s’est rendu compte qu’une aide supplémentaire était nécessaire. La Fed de New York a injecté 75 milliards de dollars durant chacun des trois derniers jours de la semaine dernière.

« Nous étions préparés à un tel événement, nous avons agi rapidement et de manière appropriée, et nos actions ont été couronnées de succès « , a déclaré le président de la Fed de New York, John Williams, dans un discours prononcé plus tôt cette semaine. et CNN de conclure sur cette expression qui n’est pas de moi !!

« Explications farfelues »

« Quoi qu’il en soit, le marché signale que la Fed ne devrait pas encore mettre fin aux injections de liquidités. Et ce besoin continu de liquidité jette le doute sur certaines des premières théories concernant les tensions sur le marché.

La semaine dernière, le chef de la Fed, Jérôme Powell, a soutenu l’idée que la crise était due à deux facteurs exceptionnels : Le retrait d’espèces par les entreprises américaines pour effectuer des paiements trimestriels d’impôts au département du Trésor et le règlement d’un grand nombre d’achats du Trésor.

« Ces événements sont dans le rétroviseur, alors que se passe-t-il maintenant ? a demandé Nicholas Colas, co-fondateur de DataTrek Research. « Il y a eu tellement d’explications farfelues. »

D’autres ont blâmé les règles d’après-crise qui limitent la capacité des banques à fournir des liquidités quand elles en ont besoin.

L’incapacité de la Fed à expliquer les tensions sur les marchés donne à penser qu’elle essaie encore d’y voir clair. Les fonctionnaires s’efforcent de déterminer combien d’argent liquide doit être dans le système pour assurer son bon fonctionnement.

« S’ils avaient su quels étaient les besoins de financement, la semaine dernière ne se serait jamais produite « , a déclaré M. Bianco. « Ils ne veulent pas avoir l’air de s’agiter, de s’inventer au fur et à mesure qu’ils avancent.

Pourquoi La FED injecte 270 milliards de dollars pour éviter l’effondrement ? Avec Charles Sannat 

Nos Banques STRESSENT et ce n’est plus un test. Pourquoi la FED injecte 270 milliards comme en 2008 ?… Avec Olivier Delamarche

Bref, que nous dit-on?

Que personne ne comprend rien à ce qu’il se passe et que les raisons avancées ressemblent à de grosses carabistouilles !

Il se murmure aussi que la FED devrait être obligée d’augmenter la taille de son bilan de 400 milliards de dollars !!

On finira bien par comprendre, il y a une énorme crise de liquidités et la FED semble la gérer dans le plus grand secret, sans doute pour éviter une panique, plus grande encore !

Charles SANNAT

Source: insolentiae