Israël : journée cruciale pour l’avenir politique de Netanyahou

L’Etat hébreu est dans l’impasse depuis les dernières législatives qui n’ont pas désigné de vainqueur clair

Le procureur général d’Israël commence mercredi à auditionner les avocats de Benyamin Netanyahou dans trois affaires qui pourraient mettre en péril son avenir politique.

Au terme de cette audition qui se tiendra sur quatre jours, le procureur Avichaï Mandelblit pourra décider de la mise en examen ou non du Premier ministre pour corruption, fraude et abus de confiance dans l’un ou plusieurs des dossiers qui, tous, portent des noms de code à quatre chiffres.  

Netanyahou, qui clame son innocence et dénonce sans relâche une « chasse aux sorcières », ne devrait pas être présent à l’audition. 

Le Premier ministre a indiqué le 1er janvier qu’il ne démissionnerait pas s’il était mis en examen. Il n’est pas tenu de le faire selon la loi, mais s’il est inculpé et toujours en poste, il deviendra le premier chef de gouvernement de l’histoire d’Israël à connaître pareille avanie.

Il sera contraint de démissionner s’il est finalement condamné et que toutes les voies de recours ont été épuisées, ce qui pourrait prendre des années. 

Source: i24 News

Publicités