Corée du Nord: «Si tu as peur, tu ne peux pas être un chrétien secret»

En Corée du Nord, rencontrer d’autres chrétiens est extrêmement risqué. Sang-Hwa raconte comment elle est devenue une chrétienne secrète.

C’est le pays le plus fermé au monde. Les Nord-Coréens n’ont pas droit à internet. Les radios et les télévisions ne peuvent capter que les émissions d’État. La Corée du Nord interdit la Bible et tout autre matériel chrétien. Et pourtant, il y a une Église vivante mais totalement souterraine. Sang-Hwa (pseudonyme) a osé partager son histoire.

Bible trouvée «par hasard»

«J’ai grandi dans une famille chrétienne sans m’en rendre compte. Mes parents ne pouvaient pas nous raconter des histoires bibliques, ni parler de leur foi en Dieu. C’est trop dangereux. Un enfant peut accidentellement trahir ses parents et les conséquences sont désastreuses. Toute la famille est alors envoyée dans un camp. Très peu de gens en ressortent.

J’ai trouvé la Bible de mes parents «par hasard» lorsque j’avais 12 ans. Comme ils étaient absents, je l’ai ouverte. J’ai lu qu’au commencement Dieu a créé les cieux et la terre. Là, j’ai fait tomber le livre. Il ne décrivait ni le Big Bang ni la théorie de l’évolution. C’était un livre illégal! J’ai sérieusement envisagé de dénoncer mes parents. Mais je me suis ravisée et j’ai choisi d’affronter mon père. Il a accepté.

Un secret bien gardé

Il m’a d’abord demandé quel était l’animal le plus dangereux. Pour moi, c’était le serpent. Mon père m’a alors expliqué comment le péché était venu dans le monde et que nous avons tous besoin de rédemption. Pendant qu’il me parlait de la Bible, le Saint-Esprit est venu sur moi. Bien plus tard, j’ai découvert un secret:

«Mon père avait prié durant plus de cinq ans avant que Dieu ne lui donne l’occasion de partager l’Évangile avec moi.»

En Corée du Nord, les chrétiens secrets commencent généralement leur journée par la prière… sous leurs couvertures! Ils ne prient pas pour leurs besoins physiques ou matériels, mais ils cherchent d’abord le royaume de Dieu pour voir grandir l’Église souterraine.

Tu veux suivre Jésus? Sois prêt à mourir!

Sang-Hwa est devenue à son tour une chrétienne secrète. Elle poursuit: «À partir du moment où tu choisis de suivre Jésus, tu renonces à ta vie. Chaque jour, tu dois être prêt à mourir pour ta foi. Si tu as peur, tu ne peux pas être un chrétien secret. Tu ne peux compter que sur Dieu. Lui seul te garde fort. En Corée du Nord, nous avons ce dicton: « quand trois personnes se rencontrent, l’une d’elles est un espion qui fera un rapport aux autorités ». Cela signifie que vous ne pouvez pas parler librement dans ce pays. Ainsi, les réunions clandestines ne sont réservées qu’aux membres de la famille. Il est très difficile d’établir un réseau de chrétiens. Il faut pouvoir être sûr de leur fidélité et de leur loyauté. »

Ce que vous faites est si important!

Sang-Hwa croit que l’impact du travail de Portes Ouvertes est ressenti par les familles chrétiennes en Corée du Nord : «L’amour de Dieu coule à travers vous. Grâce à votre soutien, les chrétiens secrets expérimentent que Dieu les aime et pourvoit à leurs besoins. Ce que vous faites est si important pour leur survie.»

Source: Portes Ouvertes