Le parti DENK demande au maire de Rotterdam d’inviter la « Palestine » à participer au concours de l’Eurovision 2020

« Dans le contexte du processus de paix, nous aimerions également voir la Palestine participer au concours »

Le parti politique DENK, connu pour défendre les Néerlandais d’origine étrangère – notamment d’origine turque – et pour lutter contre le racisme, a demandé au maire de Rotterdam d’inviter la « Palestine » à participer au concours de l’Eurovision 2020, qui se tiendra dans cette ville, selon le site néerlandais Dagblad010. 

« Dans le contexte du processus de paix au Moyen-Orient, nous aimerions également voir la Palestine participer au concours de l’Eurovision. Tout pays membre actif de l’Union européenne de radio-télévision (UER) peut participer à l’Eurovision », indique DENK. 

« L’Egypte, l’Algérie, le Maroc, la Tunisie et la Libye sont également membres », précise le parti. 

L’Union européenne de radio-télévision est la plus importante association professionnelle de radiodiffuseurs nationaux dans le monde. Israël, comme d’autres pays d’Afrique du nord, fait partie de la liste de ses membres « non européens actifs », lui permettant ainsi de participer au concours. 

La « Palestine » en revanche n’y figure pas. L’Autorité palestinienne avait formulé la demande de rejoindre cette liste il y a plusieurs années mais elle avait été refusée.  

« Dans un contexte de connexion et d’acceptation mutuelle, le moment est idéal pour associer la Palestine au concours de l’Eurovision », ajoute DENK, selon Dagblad010. 

La municipalité, qui organisera le concours en 2020, n’est toutefois pas dans la mesure de décider des pays qui y participeront ; cette décision revenant à la direction de l’Union européenne de radio-télévision. 

Source: i24 News