Des tremblements de terre dans la région de San Francisco précurseurs du Big One ?

Un tremblement de terre d’une magnitude de 4,7 a frappé la région de la baie de San Francisco le 15 octobre, un jour seulement après que la région de la baie ait été secouée par un séisme d’une magnitude de 4,5 à seulement 100 miles de là.

Le séisme de 4,7 s’est fait sentir dans la région de la baie et sur la côte centrale, selon le U.S. Geological Survey.

On le sentait aussi loin que San Francisco, San Luis Obispo et la vallée de San Joaquin. Et de fortes secousses se sont abattues sur la région isolée de Diablo, entre les comtés de Monterey et de San Benito.

Le tremblement de terre a également provoqué le balancement d’un immeuble de bureaux dans le comté de San Mateo, qui a oscillé pendant plusieurs secondes. Et les géophysiciens ont dit que les tremblements de terre ont aussi une série de répliques.

Les tremblements de terre se sont produits le long de ce que les experts appellent la faille de San Andreas, qui se distingue par le fait qu’il n’y a pas eu de tremblement de terre d’une ampleur spectaculaire dans les archives historiques récentes.

Mais environ à 300 miles de la faille nord de San Andreas, entre San Juan Bautista dans le comté de San Benito et Cape Mendocino, se sont rompus lors du grand tremblement de terre de 1906 qui a détruit une grande partie de San Francisco en tremblement de terre et en incendie.

Et avec ces séismes successifs d’une magnitude de plus de 4,5 le long de la faille de San Andreas, les experts se demandent si ces tremblements de terre ne sont pas le signe avant-coureur d’un grand tremblement de terre qui se produira bientôt.

La sismologue Lucy Jones a prévenu que les tremblements pourraient s’aggraver dans les jours à venir. Le Dr Jones a dit : « Tout tremblement de terre peut être un esquif, il y a une légère augmentation de la probabilité d’un tremblement de terre plus important dans les prochains jours…. »

Le tremblement de terre d’une magnitude de 7,1 qui a frappé Ridgecrest dans le sud de la Californie cet été a été précédé de plusieurs coups de bélier qui ont conduit au grand séisme.

La faille de San Andreas est une région sous la Californie qui préoccupe particulièrement les sismologues, et beaucoup prétendent qu’elle aurait dû être secouée depuis longtemps.

Le Dr Thomas Rockwell, professeur de géologie à l’Université d’Etat de San Diego et paléoséismologue, a déclaré que la faille de San Andreas est en retard car, après avoir daté les tremblements de terre passés, ils savent que le San Andreas est mûr pour un grand séisme.

Une autre raison pour laquelle beaucoup d’experts s’attendent à en trouver un grand en Californie, c’est qu’il se trouve sur le redouté Pacific Ring of Fire avec la grande faille de San Andreas qui s’étend sur presque toute la longueur de l’état le long de l’océan Pacifique.

Le cercle de feu est la ligne de faille la plus grande et la plus active au monde, s’étendant de la Nouvelle-Zélande, autour de la côte est de l’Asie, jusqu’au Canada et aux États-Unis et jusqu’à la pointe sud de l’Amérique du Sud.

Les plaques qui composent le cercle de feu sont si immenses que même le moindre déplacement entraîne des tremblements de terre massifs, une activité volcanique et des tsunamis, et cause plus de 90 % des tremblements de terre dans le monde.

Les prophéties bibliques (Matthieu 24, Luc 21, Apocalypse 6) prédisent dans les derniers jours que l’activité sismique sévère sera un signe des derniers jours.

Source: Signs of the Last Days

Traduit par: SENTINELLE SAPS