Joe Biden veut que les chrétiens qui s’opposent à l’agenda LGBTQ figurent sur la liste des terroristes

Joe Biden vient d’annoncer qu’il veut que les chrétiens soient mis sur une liste de terroristes s’ils commettent le crime de s’opposer au programme LGBTQ.

L’ancien vice-président Joe Biden vient d’annoncer qu’il veut que les chrétiens soient mis sur une liste de terroristes s’ils commettent le crime de s’opposer à l’agenda LGBTQ.

Jeudi, à l’hôtel de ville LGBT de CNN, M. Biden a plaidé en faveur d’un registre de toutes les organisations religieuses qui ne suivent pas la ligne de l’agenda gay radical. On dirait que Biden veut mettre une étoile jaune sur les chrétiens qui s’opposent à la mafia gay.

Pire encore, la proclamation de M. Biden à l’hôtel de ville était sa façon d’adhérer à une idée lancée par le groupe haineux de gauche appelé le Southern Poverty Law Center (SPLC).

M. Biden a insisté sur trois choses pour mettre fin aux « crimes haineux » contre les homosexuels : l’adoption de la loi sur l’égalité, la surveillance des groupes similaires aux groupes terroristes et la réécriture des lois fédérales sur les droits civils pour prévenir la discrimination fondée sur l’orientation sexuelle et l’identité sexuelle.

C’est son deuxième point qui prouve son danger pour les chrétiens.

« Ce que nous avions auparavant pour nous occuper des crimes haineux, c’est que nous avions un poste au sein de notre administration, tant au ministère de la Justice qu’à la Sécurité intérieure, une disposition nous permettant de surveiller ces groupes dont nous savons qu’ils existent – comme les groupes terroristes, ils sont semblables – que nous savons exister, pour pouvoir suivre – sans violer leurs droits au premier amendement – leurs activités et donner suite aux menaces qui se manifestent, a déclaré l’ancien vice-président.

« Comme les groupes terroristes, ils se ressemblent », a-t-il dit. Les chrétiens sont « comme des terroristes ».

Apparemment, Biden veut mettre les groupes chrétiens sur une liste de surveillance de la  » haine  » pour qu’ils fassent l’objet de poursuites judiciaires.

C’est la même chose que le parti pris du SPLC en qualifiant les organisations chrétiennes traditionnelles de « groupes haineux ».

C’est une preuve de plus que les démocrates détestent les chrétiens et le pays.

Source: The Washington Sentinel

Traduit par: SENTINELLE SAPS