Le gouverneur de la Californie lance un avertissement : Le Big One pourrait être sur le point d’arriver

Le Big One pourrait être au coin de la rue, a averti le gouverneur de la Californie en avertissant les résidents de l’État d’être en état d’alerte sismique.

Le Big One est un tremblement de terre imminent et massif qui va inévitablement un jour secouer la Californie. Depuis des siècles, la tension monte le long de la faille de San Andreas, et les experts prédisent un tremblement de terre pour le moment où la faille finira par se fendre. L’US Geological Survey (USGS) a déclaré qu’il sera d’au moins 7,9 sur l’échelle de Richter et ravagera entièrement la région.

Par conséquent, l’État de la Californie a lancé une nouvelle application d’alerte aux tremblements de terre qui avertira les résidents des tremblements de terre imminents.

Une déclaration du Bureau des services d’urgence dit : « Le California Earthquake Early Warning System (système californien d’alerte rapide aux tremblements de terre) combinera une nouvelle application pour smartphone avec les méthodes traditionnelles d’alerte et de transmission des alertes telles que les alertes d’urgence sans fil (WEA). »

Dans le cadre du lancement, le gouverneur de la Californie Gavin Newsom a dit aux résidents de l’État doré de rester vigilants, car le Big One pourrait frapper à tout moment.

Il a dit : « Rien ne peut remplacer les familles qui ont un plan en cas de tremblement de terre et d’autres urgences. »

« Et nous savons que le Big One est peut-être au coin de la rue. J’encourage tous les Californiens à télécharger cette application et à s’assurer que votre famille est parée pour le tremblement de terre. »

L’USGS a écrit sur son site Web : « Ce que nous savons, c’est que la Californie est un ‘pays des tremblements de terre’ et que nous devons être prêts. »

« Les scientifiques s’efforcent d’améliorer les prévisions qui permettent d’estimer la fréquence des tremblements de terre futurs et l’ampleur des secousses dans le sol afin que les ingénieurs et les planificateurs sachent où concentrer leurs efforts pour atténuer les effets des tremblements de terre dévastateurs. »

La faille de San Andreas s’est rompue pour la dernière fois à grande échelle il y a 380 ans, mais les experts estiment que cet événement devrait se produire tous les 180 ans en moyenne, d’après les données historiques.

Le Dr Thomas Rockwell, professeur de géologie et paléoséismologue à l’Université d’État de San Diego, a précédemment déclaré à KPBS News : « Je suis sûr que vous avez entendu parler du fait que la faille de San Andreas était en retard pour un tremblement de terre, donc, en datant les tremblements de terre passés, nous savons que l’intervalle moyen récurrent est d’environ 180 ans. »

« Cela fait maintenant 380 ans que le dernier Big One s’est produit, ce qui nous a amenés à penser qu’un tremblement de terre est peut-être imminent. »

« Quoi qu’il en soit, il est très clair que le sud de San Andreas est certainement prêt pour un grand tremblement de terre, et la question est : pourquoi cela ne s’est-il pas produit ? »

Mais les géologues n’ont aucun moyen de prédire si la faille sera à l’origine du prochain Big One.

L’USGS a dit : « Les données paléosismiques sur différentes parties de la faille de San Andreas nous indiquent toutes que certaines sections semblent avoir dépassé la moyenne, ou « en retard » pour un séisme important. »

« Mais les données ne peuvent pas être utilisées pour faire des prédictions : nous ne comprenons pas encore assez bien les tremblements de terre pour savoir exactement où le prochain tremblement de terre se produira, quelle en sera la magnitude et quand exactement il se produira. »

Source: Express.co.uk

Traduction par Nouvelordremondial.cc