Syrie: le porte-parole de l’EI tué dans un nouveau raid

La mort d’Abou Hasan Al-Mouhajir intervient après l’annonce de l’élimination d’al-Baghdadi

Le porte-parole du groupe Etat islamique (EI) a été tué dimanche dans un nouveau raid mené dans le nord de la Syrie, a indiqué un responsable des forces kurdes après la mort dévoilée par Washington du chef de l’organisation ultraradicale.

Abou Hasan Al-Mouhajir a été « tué », a indiqué un haut responsable des Forces démocratiques syriennes (FDS), alliance dominée par les combattants kurdes. 

Il a été « pris pour cible » dans le village d’Aïn al-Bayda dans le nord de la province d’Alep, près de la ville de Jarablos à la frontière avec la Turquie, avait auparavant annoncé sur les réseaux sociaux le commandant en chef des FDS, Mazloum Abdi.

« Le terroriste Abou Hassan al-Mouhajir, bras droit d’Abou Bakr al-Baghdadi et porte-parole de l’organisation Daesh, a été pris pour cible », a indiqué le commandant Mazloum Abdi sur les réseaux sociayux, utilisant l’acronyme en arabe de l’EI.

Cette opération a été menée « en coordination directe entre les renseignements des FDS et l’armée américaine », a-t-il ajouté.

L’observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH) a confirmé une opération « des forces américaines en coopération avec les Forces démocratiques syriennes ».

Source: i24 News