Israël: Netanyahu nomme un nouveau ministre de la Défense

En pleine crise politique et alors que son avenir est incertain, Benyamin Netanyahu a désigné ce vendredi 8 novembre un nouveau ministre de la Défense. Naftali Bennett, chef de file de la Nouvelle droite – formation nationaliste religieuse – a été désigné à ce poste stratégique. Mais cette nomination pourrait être de courte durée et vise surtout pour Benyamin Netanyahu à éviter la défection d’un de ses alliés.

Officiellement, c’est le Likud de Benyamin Netanyahu qui négocie la formation d’une coalition avec Benny Gantz au nom de l’ensemble des partis de droite et religieux. Mais le chef de file centriste, qui a reçu du président le mandat d’établir un gouvernement, le reconnaissait ce vendredi : il existe des négociations secrètes avec les autres formations.

Naftali Bennett avait été approché par l’entourage de Benny Gantz et l’ancien ministre de Benyamin Netanyahu, limogé en mai dernier, semblait étudier la proposition qui lui était faite. Finalement, à l’issue d’une rencontre avec le Premier ministre ce vendredi, il a accepté l’offre du chef du gouvernement. Sa formation va même fusionner avec le Likud, permettant ainsi au parti du Premier ministre sortant d’obtenir au Parlement deux sièges de plus que la formation de Benny Gantz.

Naftali Bennett n’est nommé ministre que jusqu’à la formation d’un prochain gouvernement : le poste pourrait être attribué à quelqu’un d’autre dans les négociations. Mais dans l’immédiat, Benyamin Netanyahu évite une défection qui l’aurait encore plus fragilisé et complique ainsi la tâche de Benny Gantz. Bleu blanc, le parti de l’ancien chef d’état-major, dénonce une « nomination cynique » (…) qui ne répond « qu’à des intérêts politiques et personnels ».

Source: RFI