Séisme dans la Drôme et l’Ardèche : le plus fort depuis 2003

Quatre personnes ont été blessées, dont l’une grièvement, dans un fort séisme survenu lundi 11 novembre près de Montélimar.

Quatre personnes ont été blessées, dont l’une grièvement, dans un fort séisme survenu lundi 11 novembre peu avant midi près de Montélimar (Drôme), et ressenti de Lyon à Montpellier sans toutefois provoquer de dégâts majeurs.

Selon les données du Bureau central sismologique Français, on n’a pas constaté de séisme aussi fort en France continentale depuis 2003 (dans les Vosges, ndlr). En 2011, un séisme de magnitude 5,5 avait été enregistré mais son épicentre se situait en mer, à 100 km au large d’Ajaccio.

Mustapha Meghraoui, physicien à l’Institut de physique du globe de Strasbourg, a précisé à l’AFP que «c’est un (séisme) rare (…) un séisme important pour la région», alertant sur la possibilité d’une forte réplique. «On n’exclut pas qu’il y ait une secousse peut-être aussi forte que celle de ce matin, c’est rare mais on ne l’exclut pas, il faut qu’on soit prudent et vigilant», a-t-il prévenu.

La secousse a également été ressentie jusqu’à Saint-Etienne, Grenoble, Lyon, et même dans le sud de la France, ont indiqué des témoins à l’AFP. Selon un bilan de la sécurité civile, une cinquantaine de bâtiments présentent des fissures dans la zone du Teil (le probable épicentre), et un bâtiment désaffecté s’est effondré en Ardèche. La même source précise qu’aucun impact n’a été relevé dans les centrales nucléaires voisines de Cruas et Tricastin.

Source: Le Figaro