Après le bombardement de Tel-Aviv, le Djihad islamique menace maintenant d’attaquer Jérusalem

Un grand nombre de roquettes ont été tirées de Gaza sur Israël mardi après l’assassinat dans la nuit d’Abu Al-Ata, chef du Jihad islamique, par Israël.

Aujourd’hui, dans une annonce faite récemment, le Djihad islamique, qui n’a cessé de tirer des roquettes sur la région centrale et méridionale d’Israël, a déclaré qu’il concentrait son attention sur Jérusalem, rapporte Kol Hair. Le maire de la capitale, Moshe Leon, a convoqué une réunion d’urgence avec les agences de sécurité municipales.

En outre, le commandement du front intérieur des FDI a ordonné la fermeture d’écoles dans le sud et le centre d’Israël. Ils ont également ordonné la fermeture de tous les lieux de travail non nécessaires dans ces régions. En outre, la recommandation stipule qu’un maximum de 100 personnes doivent entrer dans une structure fermée.

Des abris publics contre les bombes ont été ouverts jusqu’à Dimona à l’est et jusqu’à Netanya au nord.

A midi, au moins 50 sirènes d’alerte rouge ont retenti en Israël avec au moins 25 roquettes frappant la région centrale. Deux Israéliens ont été hospitalisés, l’un pour état de choc et l’autre blessé en courant vers un abri antiaérien.

Le transport public est limité, tous les trains à destination du Sud étant annulés. L’aéroport Ben Gourion reste ouvert, mais les trajectoires de vol ont été modifiées, de sorte que les avions ne sont pas mis en danger pendant le vol ou pendant le décollage/atterrissage.

Certains résidents s’approvisionnent en nourriture et en eau en prévision d’un conflit plus grave.

La semaine dernière, Breaking Israel News a rapporté que le chef du Hamas a menacé de tirer des roquettes sur Tel Aviv pendant six mois. Serait-ce le début d’un début de réalisation de la menace ?

Ci-dessous, les navetteurs en Israël sortent de leur véhicule au milieu des sirènes d’avertissement des fusées qui arrivent.

Source: Breaking Israël News

Traduit par: SENTINELLE SAPS