Le pape dénonce l’antisémitisme comme une renaissance « inhumaine et antichrétienne »

« Les Juifs sont nos frères et ne doivent pas être persécutés »

Le pape François a dénoncé mercredi la renaissance « inhumaine et antichrétienne » de l’antisémitisme, qui pèse sur une question qui secoue l’Italie depuis ces dernières semaines.

S’exprimant devant son auditoire, le Pape a dénoncé l’antisémitisme, affirmant qu’il faisait rage après que le monde pensait que les « brutalités » de la Shoah étaient terminées.

« Il y a une nouvelle renaissance de la persécution des Juifs. Frères et soeurs, ce n’est ni humain ni chrétien. Les Juifs sont nos frères et ne doivent pas être persécutés. Vous comprenez? », a-t-il affirmé.

En Italie, une polémique a éclaté lorsque Liliana Segre, une survivante d’Auschwitz âgée de 89 ans, a appelé à la création d’un comité parlementaire chargé de lutter contre la haine, le racisme et l’antisémitisme.

La sénatrice italienne Liliana Segre va bénéficier d’une protection à vie en raison d’une multiplication des menaces, a décidé le ministère de l’Intérieur.

Deux carabiniers vont l’escorter à chacun de ses déplacements. 

Liliana Segre dit recevoir environ 200 messages d’insultes et de menaces par jour sur les réseaux sociaux.

Source: i24 News