NOUS sommes l’Eglise !

Selon vous, l’Eglise est-elle un corps dans lequel Jésus est la tête ou alors est-elle un (ou plusieurs) bâtiment et uniquement un bâtiment ?

J’aimerais vous rappeler dans ce message une vérité claire et certaine, qui ne provient ni de moi, ni d’un quelconque pasteur, mais de la Parole de Dieu qui dit que nous sommes l’Eglise ! (mais de la Parole de Dieu qui dit que l’église est composée de croyants nés de nouveau ou encore de rachetés ou encore de pierre vivantes…)

Et voilà ce qu’elle dit :

Car, comme le corps est un et a plusieurs membres, et comme tous les membres du corps, malgré leur nombre, ne forment qu’un seul corps, ainsi en est-il de Christ. (1 Corinthiens 12:12)

Nous sommes membres de son corps. (Ephésiens 5:30)

Maintenant donc il y a plusieurs membres, et un seul corps. (1 Corinthiens 12:20)

Maintenant Dieu a placé chacun des membres dans le corps comme il a voulu. (1 Corinthiens 12:18)

Chacun de ceux qui ont accepté le Christ comme Sauveur mais surtout comme Seigneur personnel, fait partie du Corps de Christ.

Mais alors, le bâtiment c’est quoi ? ce n’est qu’un lieu de rassemblement !.

Devrions-nous dire que nous allons à l’Eglise ou plutôt que nous allons rendre un culte à notre Dieu ?

J’aimerais préciser quelque chose concernant le terme même d’Eglise.

« Etymologiquement le mot « église » vient du grec ekklesia, qui signifie assemblée, point c’est tout !. Dans la traduction Septante, le grec ekklesia correspond toujours à l’hébreu qahal qui, lui, est la plupart du temps traduit par synagôgè en grec qui a donné synagogue.

Mais il faut savoir que pour les juifs et les chrétiens du premier siècle, ekklesia en grec était synonyme de synagogue, ce qui voulait dire l’un comme l’autre « assemblée de Dieu »… c’est à partir de l’an 300 quand l’empereur romain Constantin va se convertir et faire du christianisme une religion d’état… changer le shabbat du samedi pour le dimanche car il vénérait également le roi soleil… changer les dates des fêtes de l’Eternel et interdire les relations entre juifs et chrétiens…et instaurer d’autres règles, ex. le célibat des prêtres..

Donc à partir de là, l’Eglise de Rome va se distinguer de l’Eglise des juifs croyants en Christ en s’appropriant le mot « église » càd qu’ils vont garder le mot grec, pour se démarquer des autres juifs qui refusent le christianisme, qui eux, vont garder le mot synagogue… Mais comme on vient de le voir, ce mot voulant dire assemblée de croyants, et il y a toutes sortes de croyances, sachez que ce mot est également utilisé pour désigner une assemblée de satan…

En Amérique il existe des églises sataniques, càd des croyants qui se réunissent pour adorer et rendre un culte à satan et je crois même que cela a commencé à Paris… or nous, nous avons assimilé le mot « église » uniquement aux chrétiens et c’est une erreur… Pour rester dans le juste, si on veut l’assimiler aux chrétiens, il faudrait au moins préciser Eglise de Christ ou Eglise de chrétiens… » (extrait du « Le mystère de l’Eglise« )

L’Eglise est une donc assemblée, pas un lieu.

Mais encore une question : qui fait partie de l’Eglise de Christ ? Des simples croyants ? Certainement pas !

L’Eglise de Christ est constituée de plusieurs membres unis dans l’amour agape. Pour preuve, voici ce que Jésus déclare :

A ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l’amour (agape) les uns pour les autres. (Jean 13:35)

L’Eglise de Christ, son corps, est constituée de membres rachetés par le sang de Christ qui se sont engagés comme disciples dans les eaux du baptême, le baptême étant l’engagement d’une bonne conscience envers Dieu selon 1 Pierre 3-21. Ces disciples sont unis dans l’amour Agape qui est le terme utilisé pour désigner l’Amour de Dieu qui est un amour en vérité et selon la Justice de Dieu ; cet amour n’a rien à voir avec l’amour humain qui se dit filio en grec.

Le problème, à notre époque, est simple : est-ce que les disciples ont vraiment de l’amour agape les uns pour les autres. Il est évident que non, ou plus précisément, ces disciples se comptent sur les doigts d’une main (en exagérant bien sûr) et pour preuve : le monde nous reconnaît-il vraiment comme des disciples ou alors nous prennent-ils pour des dégénérés sectaires ? Est-ce que l’on voit la différence ? car Rom 12-2 nous demande expressément de ne pas nous conformer au monde présent…

Je vais vous raconter quelque chose qui m’est arrivée il y a quelque temps. Dans la voiture, au retour d’un culte, une sœur a déploré que toutes les personnes à qui elle a proposé de venir à l’église ont refusé. Voilà ce que je lui ai répondu : c’est normal !

En effet, c’est tout à fait normal que cela se passe ainsi, le monde fuit les églises pour plusieurs raisons : des accusations qui sont très souvent fondées sur des magouilles d’argent, des attouchements d’enfants et j’en passe et des meilleurs. C’est pour cela que c’est normal que le monde ne veuille pas de tout ça, on ne peut pas les juger de refuser de venir dans ces lieux. Bien entendu, ces délits ou crimes ne se produisent pas partout et heureusement, mais comment expliquer cela à des personnes qui sont ignorantes ? Et cela ne vaut pas que pour les églises évangéliques mais regardez la désertification des églises catholiques, cela est dû à quoi d’après vous ? (toutes ces institutions sont des créations humaines qui ne peuvent que connaitre une fin car Christ, avant de remonter au ciel, n’a pas demandé à ses apôtres de créer la nouvelle religion et de faires des adeptes mais il a demandé de faire des disciples, ce qui est bien différent car si vous cherchez la définition de disciple dans le Larousse vous verrez qu’il s’agit d’une personne qui a choisi un maître et qui se donne pour discipline de suivre l’enseignement de son maître parce qu’il veut lui ressembler ; d’ailleurs n’est-ce pas à cela que nous avons été prédestinés : à être comme Christ !…)

Pourquoi, en quelque sorte, je remets les pendules à l’heure dans ce message ?

Vous n’êtes pas sans savoir que nous allons vivre des temps difficiles de séductions (et nous sommes déjà entrés dans ce temps-là). Nous allons vivre, en France notamment, des temps où plusieurs églises vont fermer. C’est une certitude. Que votre assemblée soit constituée de 20, 50, 100, 200 ou 3000 personnes, attendez vous à ce qu’elle soit fermée par les autorités.

Lundi dernier, j’étais invité chez un couple dont la femme est chrétienne. Nous avons longuement parlé des travers de l’église, mais au moment où je lui ai annoncé que notre église allait bientôt fermée, elle n’a, au départ, pas accepté ce fait. Pourquoi le Seigneur la fermerait-il puisqu’il est à l’origine de cette église ?

Voilà la raison, et souvenez-vous bien de ce qui va suivre :

En Chine, en Algérie pour ne citer qu’eux comme pays, des dizaines d’églises sont régulièrement fermées par les autorités. Dernièrement c’est une église de 3000 membres qui a fermé et a été brûlée par les autorités. Puisque cette église a fermé, oserions-nous dire que Dieu n’a pas validé son ouverture ? (et si vous pensez à l’église de Philadelphie à qui le Seigneur dit « …j’ai mis devant toi une porte ouverte, que personne ne peut fermer…et plus loin je te garderai… » vous remarquerez qu’à la fin du message à cette église le Seigneur précise « au vainqueur… », ce qui veut bien dire qu’il y aura des vaincus…)

En France, nous allons vivre cela également pour une raison assez simple : à partir du moment où nous prendrons position contre les décisions du pouvoir en place, il y aura tôt ou tard confrontation. Par exemple, la Fédération Protestante de France a accepté de marier des couples homos. Ce qui veut dire que toutes les églises affiliées de près ou de loin à cette association œcuménique qui ne voudront pas marier ces couples seront menacées de fermeture. Nous allons vivre des fermetures de lieux de culte à cause de notre différence et de nos prises de positions, c’est une chose certaine !

Alors maintenant vous pourriez me rétorquer que cela ne se peut pas en France, mais voilà : si cela se produit en Asie, en Afrique, pour quelle raison cela ne pourrait-il pas se produire dans notre pays ? Si Dieu a permis cela en Chine et en Algérie par exemple, pour quelle raison ne le permettrait-il pas en France ? Sommes-nous supérieurs à nos frères d’ailleurs ?

Je peux vous assurez que Dieu le permettra, parce que dans notre pays occidentalisé à souhait où coule le péché et l’apostasie, il ne peut y avoir que des conséquences. N’oublions pas une chose :

Car c’est le moment où le jugement va commencer par la maison de Dieu. Or, si c’est par nous qu’il commence, quelle sera la fin de ceux qui n’obéissent pas à l’Evangile de Dieu ? (1 Pierre 4:17)

Nous allons vivre des temps ou nous allons devoir nous rassembler en petit comité, dans les maisons. Je ne sais pas pour vous, mais le Seigneur insiste énormément dans mon assemblée, sur le fait que nous devons impérativement nous rapprocher d’un groupe de maison. A votre avis, c’est pour faire joli ?

Nous avons eu tendance, durant notre temps, à idolâtrer notre assemblée, mais je peux vous assurer d’une chose : Dieu est en train de rétablir tout ça : Jésus appelle Son Epouse, mais surtout, ce n’est pas dans la foule que la préparation se fait, mais en petit groupe (et dans le silence afin d’entendre la voix de l’Esprit).

Rappelons-nous que nous sommes l’Eglise, si nous suivons, bien évidemment, les préceptes de notre Seigneur, ce n’est pas un quelconque bâtiment qui est l’église mais nous!

Et puis franchement, le bâtiment va finir démoli un jour ! Pas de quoi en faire un foin. (toutes les œuvres des hommes sont appelées à disparaitre dit la Parole)

Nous vivons déjà, en tout cas beaucoup d’entre nous, un temps où nous sommes pressés, pressés à suivre la séduction, tentés par tous les moyens possibles et inimaginables. Rappelons les paroles de Jésus à l’Eglise de Philadelphie :

Parce que tu as gardé la parole de la persévérance en moi, je te garderai aussi à l’heure de la tentation qui va venir sur le monde entier, pour éprouver les habitants de la terre. (Apocalypse 3 :10)

Le terme tentation est le même que « séduction » et « épreuve ». Nous allons être gardés de cela, mais seulement si nous persévérons dans l’obéissance à SA PAROLE. Je peux vous dire que cette parole est déjà à l’œuvre. L’heure de la grande tentation a sonnée, nous la vivons déjà, c’est l’humanisme, la préparation à la religion mondiale de la bête. Mais dites-moi, combien vont tomber ? Je peux vous dire : énormément !

La plupart des chrétiens, la majorité, sont devenus humanistes parce qu’ils ont remplacé l’amour agape, c’est-à-dire l’amour de la Vérité par l’amour filio, l’amour humain. Ces mêmes chrétiens qui n’attendent même pas le Roi des rois. Ces chrétiens qui guérissent et chasse les démons en Son Nom alors que Jésus ne les connait même pas. Ces chrétiens qui acceptent de suivre les préceptes d’une doctrine démoniaque, ces mêmes chrétiens qui n’ont pas l’amour de la vérité, l’amour de la Vérité de la Parole de Dieu.

Oui, nous sommes l’Eglise, mais comme je vous l’ai déjà dit dans un enseignement, Jésus ne vient pas chercher une simple Eglise ni une prostituée, Il vient chercher une Epouse ! Pour ceux qui n’ont pas entendu ce message, je vous renvoie à Matthieu 25 mais aussi sur le site internet sentinellesaps.com dans lequel je l’ai publié.

Nous sommes l’Eglise, mais il est temps de devenir l’Epouse.

Il n’est plus temps de nous occuper des affaires d’en bas, comme nous l’avons si souvent fait, mais nous devons nous occuper des affaires d’En Haut, car je vous le rappelle, ce monde, ce n’est pas notre monde. Nous sommes destinés à vivre avec le Christ et à régner sur la Terre avec Lui.

Devrions-nous nous occuper d’écologie et d’autres sujets ? Non ! selon Mat 6-33 nous devons « Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu… »et non les choses du monde . Nous devons commencer à accepter de vivre une véritable préparation pour les noces qui nous attendent.

Dans Apoc 22-11 Jésus lui-même nous en donne la signification « Que celui qui est injuste, soit injuste encore; et que celui qui est souillé se souille encore; et que celui qui est juste, soit plus juste encore; et que celui qui est saint, soit sanctifié encore »et il s’adresse ici à ses assemblées et nous sommes dans ces temps là où le tri se fait…

Rappelez-vous que la sanctification est une mise à part totale de la mentalité de ce monde. Nous sommes appelés à vivre cela. Mais nous sommes également appelés à retrouver notre véritable identité en Christ, identité que nous avons perdue depuis tant d’années. Notre identité ne vient pas d’ici, nous sommes véritablement et définitivement sacrificateurs pour notre Christ. Nous sommes ses ambassadeurs dans ce monde qui le rejette avec tant de hargne et de haine.

Nous devons marquer notre statut de fiancée de Christ… Nous ne sommes pas nés d’un bâtiment ; c’est bien Christ qui est mort pour nous et non l’église. Nous sommes nés de sang et d’eau : du sang et de l’eau qui ont coulé du cœur percé de Christ à la croix selon Jean 19-34 « mais un des soldats lui perça le côté avec une lance, et aussitôt il sortit du sang et de l’eau » et nous pouvons faire une métaphore avec la naissance d’un bébé car nous savons que lorsqu’un bébé vient à naître il y a du sang et de l’eau qui sortent.

L’église n’est pas chrétienne, elle ne l’a jamais été. Elle est juive. Nous sommes juifs parce que Jésus est juif et qu’il est le cep sur lequel nous sommes greffés ; nous devons revenir à notre identité juive.

Cette identité c’est Jésus qui nous l’a donnée alors tendons l’oreille à ce qu’il nous dit. Ne nous contentons pas d’entendre des paroles qui nous caressent dans le sens du poil. Jésus n’a jamais caressé dans le sens du poil et je suis totalement attristé de voir tant de chrétiens fermer leurs oreilles à ces vérités bibliques.

NATHANIEL STEF