Jésus ne revient pas pour sauver, mais pour juger

Ils rendront compte à celui qui est prêt à juger les vivants et les morts. (1 Pierre 4 :5)

Il vient pour juger la terre, il jugera le monde avec Justice et les peuples avec équité. (Psaumes 98 :9)

Jusqu’à quand Maître saint et véritable tard es-tu à juger et à tirer vengeance de notre sang sur les habitants de la terre ? (Apocalypse 6 :10) 

Nous savons tous que la première venue de Jésus sur terre annonçait un temps de Grâce pour l’humanité selon la Parole de Jean.

Car Dieu a tant aimé le monde, qu’Il a donné Son Fils Unique, afin que quiconque croit en Lui ne périsse pas mais qu’il ait la vie éternelle. (Jean 3 :16)

Mais il existe une prophétie qui est double si je puis dire. Regardons ensemble ce que déclare ce que Dieu déclare au travers la bouche du prophète Esaïe. 

L’esprit du Seigneur, l’Eternel, est sur moi, car l’Eternel m’a oint pour porter de bonnes nouvelles aux malheureux. Il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé, pour proclamer aux captifs la liberté et aux prisonniers, la liberté. Pour publier une année de grâce de l’Eternel. Mais écoutez ce qui est dit ensuite. Et un jour de vengeance de notre Dieu, pour consoler tous les affligés. (Esaïe 61 :1-2)

Nous vivons depuis plus de 2000 ans un temps de grâce, mais ce temps tiré à sa fin et prendra fin véritablement une fois que l’Eglise qui se sera préparée soit enlevée pour retrouver Son Époux Jésus, le Roi des rois. 

A partir du moment où l’Eglise n’est plus sur terre, alors débutera la seconde partie de la prophétie dont je viens de vous parler : le jour de vengeance. 

Lorsque nous lisons la prophétie de Jean, le livre de la Révélation ou Apocalypse pour les intimes, nous voyons très clairement une chose : Jésus n’agit plus comme un sauveur mais comme un Seigneur qui accomplit un jugement sur la terre. Ce jugement a un nom très révélateur : le jour de la colère de Dieu.  

Ce qui est intéressant, c’est que la Colère de Dieu est mentionnée 68 fois dont 17 fois dans le Nouveau Testament. 

Mais ce jour on le nomme également le Jour de l’Eternel. Et ce jour est mentionné 487 fois dans la Parole. 

Que nous dit la Parole sur ce Jour ? 

  • Il sera ténébreux (Amos 5 :18 et Ezéchiel 30 :3)
  • Il sera cruel et d’ardente fureur (Esaïe 13 :9)
  • Il viendra comme un ravage du Tout-Puissant (Joël 1 :15)
  • Il sera Grand et Redoutable (Malachie 3 :23)
  • Il sera aussi terrible (Joël 3 :4)
  • Mais également proche (Sophonie 1:14)
  • etc…

Lors de mes messages sur cette conférence mais également sur mon site internet j’en parle très souvent. Mais pourquoi ? 

C’est vrai quoi ? Pourquoi ne pas parler de l’Amour de Dieu et de l’Evangile seulement ? Et bien c’est simple. Il faut que nous en parlions, que nous l’annoncions parce que ce jour arrive. Et comme je le dis souvent nous devons être équilibré dans nos propos. Dieu est Amour mais également Justice. 

Il est vrai que nous ne devons pas attendre avec plaisir ce Jour. Voyez ce que déclare Amos à ce sujet. 

Malheur à ceux qui désirent le Jour de l’Eternel. Qu’attendez-vous du Jour de l’Eternel ? Il sera ténèbres et non lumière. (Amos 5 :18)

Et en effet, lorsque nous lisons toutes les prophéties qui concernent les jugements de Dieu sur la terre… ce sera terrible. 

Mais le fait de ne pas le désirer ne veut pas dire que nous devions d’une part l’annoncer mais aussi d’en parler. Voyez par exemple ce que les disciples posent comme question à Jésus. 

Jésus s’assit sur la montagne des Oliviers et les disciples vinrent en particulier lui faire cette question : dis-nous quand cela arrivera-t-il et quel sera le signe de ton Avènement et la fin du monde ? (Matthieu 24 :3)

Ce qui est intéressant c’est que Jésus leur répond en disant en premier « Prenez garde que personne ne vous séduise » (verset 4). Ensuite vous pourriez lui tous le chapitre 24 et 25 car il donne énormément de détails. 

Mais j’ai une question pour vous. Vous pensiez peut-être que les disciples ne connaissaient pas la loi ? Ni les prophéties ? Et encore, c’est intéressant qu’ils posent ce genre de questions au Seigneur n’est-ce pas ? 

Aujourd’hui les chrétiens ne se posent même plus ce genre de questions mais sont surtout têtes baissées dans des œuvres et même pire… ne pensent plus à ce genre de questions. Et même combien de croient même plus à l’Enlèvement ? 

Vous vous souvenez, la foi c’est la confiance en ce que Dieu déclare. Confiance en Sa Parole mais également en Ses Prophéties. Mais que Jésus pose comme question : 

Je vous le dis, Il (Dieu) leur fera promptement justice, mais quand le Fils de l’homme viendra, trouvera-t-Il la foi sur la terre ? (Luc 18 :8)

J’ai comme l’impression que de nos jours les prophéties font véritablement peur aux chrétiens. Mais si c’est le cas c’est que ces chrétiens n’attendent plus Jésus comme Seigneur mais considèrent Jésus comme Sauveur seulement. 

Vous savez dès que je peux parler du Retour de Jésus, je le fais. Mais parfois je reçois des réponses quelques peu salées du style (il ne faut pas s’en occuper et j’en passe) mais c’est une erreur fondamentale…. Il faut s’en occuper, en parler et l’annoncer au monde. Car comme je l’ai déjà déclaré dans un précédent message. La Parole de Dieu, la Bible, elle annonce quoi à votre avis ? 

Elle annonce de la Genèse à l’Apocalypse le Royaume de Dieu gouverner par Jésus et l’Epouse sur terre. Si vous prenez toutes les prophéties de la Parole au final elles n’annoncent que ça. Et nous, enfants de Dieu, rachetés par le Sang de l’Agneau, on ne devrait pas s’en occuper ? 

Et je me répète, bien que ce Jour de vengeance ne doit pas être désiré, qu’est-ce que déclare la dernière Parole de la Bible ? Et l’Esprit et l’Epouse disent : Viens. 

Lorsque Jésus reviendra c’est « uniquement » pour accomplir la seconde partie de la prophétie d’Esaïe. Il viendra pour accomplir le jugement de Dieu. 

Vous savez, pour conclure. J’entends très souvent cette remarque qui n’a aucun sens du point de vue biblique venant de personnes qui vraisemblablement n’attendent plus Jésus. Mais il faut encore que l’Evangile soit annoncé. Jésus ne peut pas venir encore. Mais que nous dit la Parole ? 

Je vis un autre ange qui volait par le milieu du ciel, ayant un Evangile éternel, pour l’annoncer aux habitants de la terre, à toute nation, à toute tribu, à toute langue et à tout peuple. (Apocalypse 14:6)

Voyez ? Même lors l’Eglise ne sera plus là, l’Evangile sera encore annoncé… 

Je crois personnellement, même si j’ose dépasser un peu le thème du message, que bien que nous appartenions à Christ, parfois nous oublions que nous servons le Roi des rois. Oui Celui qui est assis sur le Trône Éternel est notre Père mais il est avant toute chose : DIEU. Et ce n’est pas à Lui de s’adapter à nos projets de vies ou que sais-je mais à nous. Je crois qu’il est vraiment temps que nous rendions Sa véritable place dans nos vies. 

Vous savez, je vous l’ai déjà raconté, mais lorsque j’ai vu une chrétienne déclare que Jésus ne doit pas revenir parce qu’il y a encore beaucoup de monde à évangéliser, j’étais vraiment choqué. De et quel droit ose-t-on dire à Jésus ce qu’Il doit ou ne doit pas faire ?

Comment peut-on parler ainsi de celui qui d’une part est celui qui est mort pour chacun d’entre nous mais aussi celui qui est seul à pouvoir ouvrir les sceaux ? Comment peut-on ? Et oui, beaucoup de chrétiens agissent et pensent de la même manière. Mais il faut que cela change. Car que cela nous plaise ou pas. Jésus revient non plus pour sauver mais pour juger.

Soyez bénis.

Commenter cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s