Aimer les autres pour les amener à être restaurés

“[Jésus] se leva de table, ôta ses vêtements, et prit un linge, dont il se ceignit. Ensuite il versa de l’eau dans un bassin, et il se mit à laver les pieds des disciples, et à les essuyer avec le linge dont il était ceint” (Jean 13:4-5). Certains chrétiens dévots suivent cet exemple et ont fait du “lavage de pieds” une coutume. Même si c’est certainement très bien, il y a un sens plus profond à retirer de cet acte. En fait, après que Jésus a lavé les pieds des disciples, Il leur a demandé : “Comprenez-vous ce que je vous ai fait ?” (13:12).

Jésus nous donnait un exemple de ce qu’Il désire le plus pour nous – “prendre un linge.” Il y a plusieurs leçons cachées que nous pouvons apprendre de notre Seigneur quand nous regardons cette phrase. La Parole nous dit : “rendez-vous, par amour, serviteurs les uns des autres” (Galates 5:13). Et “vous soumettant les uns aux autres dans la crainte de Christ” (Éphésiens 5:21). Nous discutons souvent de certaines vérités dans la Bible parce que nous ne comprenons pas leur véritable sens et, en faisant cela, nous passons à côté de leur puissance. Combien d’entre nous savent réellement ce que cela signifie que de servir les autres dans l’amour ? Et comment sommes-nous supposés nous soumettre à quelqu’un d’autre dans la crainte de Dieu ? En comprenant mieux ce que Jésus a fait en lavant les pieds de Ses disciples, nous comprenons mieux les concepts de service et de soumission. Tu vois, cela signifie tellement plus que de simplement accepter les ordres de quelqu’un ou d’être responsable vis-à-vis d’une plus haute autorité. Ces vérités glorieuses ne sont révélées que dans le contexte où l’on “prend le linge.”

Une autre leçon que Jésus nous a enseignée quand Il a lavé les pieds de Ses disciples, c’était comment obtenir l’unité de communion dans le corps de Christ. Quand Pierre s’est reculé pour ne pas que Jésus lui lave les pieds, le Seigneur lui a dit : “Si je ne te lave, tu n’auras pas de part avec moi” (Jean 13:8). Jésus lui montrait miséricorde et amour en lavant les sentiments de Pierre d’inutilité, d’angoisse et de désespoir.

En enlevant la saleté des pieds de Ses disciples, Jésus leur enseignait aussi le réconfort de savoir ses transgressions effacées. De nombreux chrétiens d’aujourd’hui sont dans la même condition que Pierre, après avoir été vaincus par un péché. Si tu veux être miséricordieux – prendre un linge pour restaurer un frère ou une sœur – tu n’as pas à connaître les détails de leur péché. Jésus n’a pas demandé à Ses disciples comment ils s’étaient salis, Il voulait seulement les laver. Son amour pour eux était inconditionnel, tout comme il l’est pour toi. Et comme il devrait l’être pour ceux que nous rencontrons avec Son amour.

David Wilkerson