Le « drapeau rouge de la mort » symbolisant la bataille à venir est hissé au sommet de la plus haute mosquée d’Iran

Pour la première fois dans l’histoire, le symbolique « drapeau rouge » de l’Iran a été hissé au-dessus du dôme sacré de la célèbre mosquée Jamkarān, qui se trouve dans la ville de Qom. Selon divers messages de sources iraniennes sur les médias sociaux, ce drapeau rouge symbolise qu’une grande bataille se profile à l’horizon.

Les experts en la matière disent que le drapeau a été hissé au sommet de l’une des plus grandes et des plus importantes mosquées en Iran, comme un autre geste symbolique pour indiquer la grande sévérité des temps. Le Tweet ci-dessous, de Siffat Zahra, montre quelques images du drapeau levé et donne une explication de sa signification symbolique.

C’est certainement un geste sans précédent pour le gouvernement iranien qui, depuis un certain temps déjà, fait trembler les États-Unis. Les tensions entre les deux pays se sont accrues depuis de nombreuses années, mais après le récent assassinat du général Shahid Qassem Suleimani dans des frappes aériennes ciblées, les relations n’ont jamais été aussi mauvaises. En fait, depuis que l’attaque a été signalée pour la première fois, des expressions comme  » troisième guerre mondiale  » ont été utilisées dans le monde entier et, à juste titre, l’Iran a menacé d’exercer de dures représailles en réponse à ces attaques.

Le gouvernement des États-Unis a justifié les attaques en suggérant que le général Shahid Qassem Suleimani aidait les ennemis du Moyen-Orient qui se battaient contre les forces américaines. Suleimani a été pris pour cible alors qu’il se trouvait dans une zone de combat en Irak, mais on lui attribue également le mérite d’avoir aidé des groupes à lutter contre l’ISIS et d’autres groupes de la région, de sorte qu’il ne serait pas très inhabituel ou suspect qu’il ait des affaires dans l’une de ces zones de conflit.

Après l’attaque, un haut responsable militaire en Iran a menacé d’attaquer des dizaines de  » cibles américaines « , qui comprendraient des  » destroyers et des navires de guerre  » situés dans le golfe Persique.

Source: Anonymous News

Traduit par: SENTINELLE SAPS