Une prophétie se manifeste : Des rivières coulent de Jérusalem vers la mer Morte

La pluie est tombée pendant deux semaines en Israël, battant un record de 50 ans pour la plus grande quantité de précipitations dans le nord d’Israël jeudi, selon le Service météorologique israélien. Un record a également été battu dans le sud d’Israël où, selon le service météorologique, 5 pouces sont tombés, battant un record vieux de 76 ans.

Selon la Bible, le paysage a changé avec la destruction de Sodome et Gomorrhe, qui a transformé la vallée en un désert. La Bible décrit également la région comme fertile et bien irriguée dans son récit de Lot regardant la vallée où se trouve maintenant la Mer Morte :

Alors Lot, levant les yeux, vit toute la plaine du Jourdain, qui (avant que l’Éternel eût détruit Sodome et Gomorrhe) était arrosée partout, en allant vers Tsoar, comme le jardin de l’Éternel, comme le pays d’Égypte. Genèse 13:10

En effet, la prophétie biblique affirme également que l’eau coulera à l’est de Jérusalem dans la mer Morte, la remplissant de poissons et le désert environnant de vie :

Il me dit : As-tu vu, fils de l’homme ? Et il me ramena au bord du torrent. Quand il m’eut ramené, voici, il y avait sur le bord du torrent beaucoup d’arbres de chaque côté. Il me dit : Cette eau coulera vers le district oriental, descendra dans la plaine, et entrera dans la mer; lorsqu’elle se sera jetée dans la mer, les eaux de la mer deviendront saines.  Ezéchiel 47:6-8

La topographie d’Israël est telle que cette vision biblique est tout à fait réaliste. Sur une carte, Jérusalem et la mer Morte semblent être adjacentes et elles sont proches l’une de l’autre à vol d’oiseau. Cependant, Jérusalem est perchée au sommet d’une montagne à 2 400 pieds au-dessus du niveau de la mer. La surface de la mer Morte se trouve à 1 388 pieds sous le niveau de la mer, ce qui en fait la plus basse altitude de la Terre sur terre. La ligne centrale d’Israël est presque entièrement une crête montagneuse, ce qui signifie que toute pluie s’écoule nécessairement soit vers la Méditerranée à l’ouest, soit vers la vallée du Jourdain et la mer Morte. Le sol de la vallée de la mer Morte est non poreux, ce qui entraîne de dangereuses crues soudaines.

Bien que la vue d’oueds (lavoirs secs, vallées) se remplissant d’eau ne soit pas inhabituelle en Israël, cette saison des pluies hivernales a été particulièrement bénie par la pluie, ce qui rend cette vision prophétique encore plus apparente. Il reste à voir si cela se traduira par une vision printanière de la région de la Mer Morte en train de fleurir comme elle l’a fait dans les jours précédant Sodome et Gomorrhe.

Source: Breaking Israël News

Traduit par: SENTINELLE SAPS