La propagation du coronavirus et d’autres fléaux modernes

Une nouvelle souche de coronavirus fait la une des journaux, et j’aimerais examiner une prophétie biblique qui en parle.

Beaucoup d’entre vous connaissent le cheval pâle d’Apocalypse 6 : 7-8 « …et voici, parut un cheval d’une couleur pâle. Celui qui le montait se nommait la mort, et le séjour des morts l’accompagnait. Le pouvoir leur fut donné sur le quart de la terre, pour faire périr les hommes par l’épée, par la famine, par la mortalité, et par les bêtes sauvages de la terre. »

Cela montre que des maladies comme ce virus sont sur le point de s’aggraver, se propageant comme des pandémies médiévales et tuant des millions de personnes ! Que cette épidémie spécifique entraîne ou non une telle ruine, cette prophétie est sûre.

Vous pouvez trouver une image associée dans Zacharie 6. Il est important de noter le cadre de temps. Ce chapitre décrit une double couronne donnée à un homme juste avant le retour de Jésus-Christ—une prophétie qui s’est récemment réalisée. Avant que cela n’ait lieu, cependant, quatre chars émergent entre deux montagnes, symbolisant Dieu le Père et Jésus-Christ (verset 1). Dieu envoie ces chars. Il donne des instructions spécifiques sur ce que ces chars doivent faire. Ceci est expliqué dans le chapitre 7 de ce livre.

Les chevaux noirs symbolisent ici la violence, la famine et la peste. Nous en sommes déjà aux étapes préliminaires de leur chevauchée. Le coronavirus n’est qu’une petite partie du tableau d’ensemble. D’autres fléaux se répandent déjà dans nos villes.

De nombreuses villes sont confrontées à une crise de sans-abri. Au centre-ville de Los Angeles, par exemple, se trouve une petite ville de sans-abri. La zone est inondée de drogues—et d’excréments humains, de rats et de toutes sortes de saletés imaginables. Et même maintenant, les gens contractent la tuberculose et la fièvre typhoïde ! Certains policiers ont contracté ces maladies du tiers monde ! Les rats sont porteurs de maladies et les propagent partout. Certains experts mettent en garde contre le début de la peste bubonique—une maladie qui a anéanti une grande partie de l’Europe au 14e siècle ! Nous ne tenons pas compte de cette histoire, et les autorités permettent à ces conditions de mûrir dans certaines de nos villes les plus puissantes !

Les mêmes circonstances sont vraies à Seattle et à San Francisco. Certains guides de voyage disent aux visiteurs d’éviter certaines parties de San Francisco et d’autres grandes villes pour éviter d’attraper la peste bubonique.

C’est une scène des plus horribles ; nous pouvons à peine même supporter d’entendre les nouvelles à ce sujet ! Pourtant, ce n’est qu’un petit avant-goût des fléaux qui arrivent en Amérique, en Grande-Bretagne et en Juda si les gens ne se repentent pas devant Dieu !

L’année dernière, des agents des patrouilles frontalières ont appréhendé plus de 850 000 étrangers illégaux à la frontière sud. Et qui sait combien d’étrangers illégaux se sont faufilés à travers la frontière sans être capturés ? Une épidémie d’oreillons dans un centre de traitement de l’immigration et des douanes des États-Unis en Louisiane a forcé les autorités à mettre des centaines de détenus en quarantaine. Pourtant, des étrangers illégaux entrent dans le pays si rapidement que très peu d’entre eux sont correctement contrôlés pour les maladies infectieuses.

En mars 2019, le commissaire américain aux douanes et à la protection des frontières, Kevin McAleenan, a déclaré aux journalistes que les étrangers illégaux d’Amérique centrale accablaient les agents des frontières et posaient de graves risques pour la santé. « Nous voyons des migrants arriver avec des maladies et des conditions médicales en nombre sans précédent », a-t-il déclaré. En mai dernier, la Californie a appréhendé plus de 144 000 personnes franchissant la frontière mexicaine en un seul mois ! Un autre rapport indique que 500 immigrants se sont retrouvés à San Antonio, au Texas, en provenance d’une région d’Afrique où ils ont le virus Ebola.

Il serait naïf de ne pas se rendre compte qu’avec cet afflux de personnes, il est probable que des maladies soient introduites et propagées. Le gouverneur de la Californie offre en fait des soins de santé gratuits à de nombreux migrants illégaux. Peut-être qu’au fond de son esprit, il craint une épidémie de maladie parmi les étrangers et les sans-abri.

Où est-ce que cela nous mène ? Nous vivons déjà les étapes préliminaires de ce que la Bible appelle une « grande tribulation », dans laquelle un tiers des populations en Amérique et dans d’autres nations israélites mourront—avant d’être directement attaquées par des ennemis étrangers !

Ces chevaux noirs—la violence, la famine, la peste—vont envahir la Terre ! Dieu commence à envoyer vers nous un certain nombre de ces événements qui ont la capacité de secouer le globe ! Il va laisser le monde voir où leurs mauvaises voies les mènent.

Dieu a beaucoup à accomplir avec son peuple au milieu d’une explosion de chaos satanique ! Il envoie ces anges avec des emplois spécifiques, tous en préparation de la grande Tribulation, du Jour du Seigneur et de la Seconde venue de Jésus-Christ ! Il se prépare déjà à cette crise des crises !

Source: La Trompette

There is one comment

Commenter cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s