La Russie multiplie les plaintes contre les frappes israéliennes

La Russie multiplie les plaintes selon lesquelles les raids israéliens mettent en danger des civils et pourraient déclencher une guerre avec la Syrie.

L’ambassadeur de Russie à Damas, Alexander Yevimov, a averti lundi 10 février que les raids israéliens «sont provocateurs et très dangereux pour la situation en Syrie». Il a accusé: «Les missiles tombent non seulement dans les zones frontalières d’Israël, mais atteignent également des zones profondes en Syrie, dans la partie orientale et même dans les zones résidentielles de Damas. Il est regrettable, a déclaré l’ambassadeur de Russie, que des civils soient victimes de ces raids. »

Yevimov a répété l’accusation antérieure du ministère russe de la Défense le 7 février, selon laquelle une prétendue frappe aérienne israélienne près de Damas un jour plus tôt aurait mis en danger un vol civil avec 172 passagers à bord qui tentait d’atterrir à l’aéroport de Damas. Ce vol s’est retrouvé être la cible de missiles de défense aérienne syriennes visant les raids israéliens, a affirmé le ministère.

Le diplomate a conclu: “En plus de la violation manifeste de la souveraineté syrienne et de la menace réelle pour la vie de personnes innocentes, tout cela augmente les risques de conflit avec la Syrie et va à l’encontre des efforts visant à parvenir à la stabilité et à un règlement politique.”

DEBKAfile : Moscou a averti Israël pour la deuxième fois en trois jours de cesser ses tirs de missiles et raids aériens sur la Syrie. Nos sources militaires rapportent: Les forces russes en Syrie sont en proie à une lourde opération de l’armée de l’air contre les positions des rebelles syriens à Idlib, la dernière province encore sous le contrôle du régime Assad. Les raids aériens visent principalement le groupe rebelle le plus puissant, Hayat Tahrir al-Sham, dans le but de faciliter l’avancée de l’armée syrienne dans sa campagne critique pour récupérer la province.

Les Russes lancent un avertissement fort à Israël pour qu’il renonce à toute action qui pourrait entraver la poussée syrienne à Idlib et, en outre, si la situation débouchait sur un conflit avec la Syrie, pour ne pas se tromper sur le côté que Moscou soutiendrait.

Source: JForum

Commenter cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s