L’esprit de découragement

Quand le roi David a traversé un temps de découragement et d’épreuve, il a crié : “Je suis courbé, abattu au dernier point ; Tout le jour je marche dans la tristesse… Je suis sans force, entièrement brisé ; Le trouble de mon cœur m’arrache des gémissements… Mon cœur est agité, ma force m’abandonne, et la lumière de mes yeux n’est plus même avec moi” (Psaumes 38:6, 8, 10).

Ce psaume nous montre un homme juste et saint défait par le découragement. David avait faim de Dieu et déversait son cœur quotidiennement devant Lui dans la prière. Il révérait la Parole de Dieu, écrivait des Psaumes à Sa gloire, mais à présent, tout ce qu’il pouvait faire, c’était crier : “Seigneur, je suis au bout du rouleau et je ne sais pas pourquoi tout cela m’arrive.”

Comme de nombreux chrétiens découragés, David a essayé de comprendre pourquoi il se sentait aussi vide et brisé. Il a probablement revécu en pensée chaque échec, chaque péché et chaque folie de sa vie. Il en a finalement conclu que Dieu devait le punir : “Éternel ! ne me punis pas dans ta colère, et ne me châtie pas dans ta fureur” (Psaumes 38:1).

David ne parle pas seulement de sa propre condition dans ce psaume. Il décrit une chose que tous les disciples de Jésus affrontent à un moment ou à un autre de leur vie. Il est important de noter que l’esprit de découragement est l’arme la plus puissante de Satan contre les élus de Dieu. Le plus souvent, il l’utilise pour nous convaincre que nous avons attiré la colère de Dieu en étant incapables de répondre à Ses saints critères. Mais l’apôtre Paul nous presse de ne pas nous laisser prendre au piège par le diable : “afin de ne pas laisser à Satan l’avantage sur nous, car nous n’ignorons pas ses desseins” (2 Corinthiens 2:11).

Paul nous dit que nous devons voir notre découragement pour ce qu’il est vraiment : une arme démoniaque. Satan sait qu’il ne peut pas nous détourner de Jésus, alors il nous assène des mensonges vicieux. Quand cela se produit, le Saint-Esprit nous rappelle toutes les précieuses promesses de Jésus.

“Ce sont des choses que l’œil n’a point vues, que l’oreille n’a point entendues, et qui ne sont point montées au cœur de l’homme, des choses que Dieu a préparées pour ceux qui l’aiment” (1 Corinthiens 2:9). Ose croire les bonnes choses que le Saint-Esprit te dit et laisse-Le remplir ton esprit par l’encouragement du Père céleste. Il t’aime et Ses promesses sont vraies !

David Wilkerson

Commenter cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s