Ne passons pas à côté du message, de l’avertissement, de la Trompette

Dans les temps dans lesquels nous vivons, ces temps compliqués et éprouvants que ce soit pour les chrétiens mais aussi pour le monde, il est impératif de comprendre une chose : Dieu nous parle et nous devrions l’écouter.

Cette pensée, je l’ai depuis hier et un verset semble la confirmer :

« Dieu parle cependant, tantôt d’une manière, Tantôt d’une autre, Et l’on n’y prend point garde. » Job 33 : 14

En effet, la crise que le monde traverse et les secousses que subissent les chrétiens sont un message très clair venant du Ciel : Repentez-vous et revenez à Moi !

Nous voyons des hommes de Dieu qui sont touchés par le fléau du Covid-19. Nous voyons des églises fermées à cause du Covid-19 partout en France et à l’étranger. De nombreux chrétiens mal préparés trébucher sous le poids de la peur et pourtant, le Seigneur nous dit : Ne crains pas, repens-toi et accroche toi à moi !

Certains, par leur propos pensent que cette crise passera, comme toutes les crises qu’il y a eu dans l’histoire humaine, et pourtant la réalité est toute autre : ce n’est que le commencement.

Paul prend l’image de la naissance d’un enfant en ce qui concerne les événements de la fin :

Quand les hommes diront : Paix et sûreté ! Alors une ruine soudaine les surprendra, comme les douleurs de l’enfantement surprennent la femme enceinte, et ils n’échapperont point. 1 Thessaloniciens 5:3

Or, nous savons que, jusqu’à ce jour, la création tout entière soupire et souffre les douleurs de l’enfantement. Romains 8:22

Jésus lui-même par de douleur :

Ce ne sera que le commencement des douleurs. Marc 13:8

Tout cela ne sera que le commencement des douleurs. Matthieu 24:8

Quand la Parole nous parle, elle le fait au travers d’images que nous pouvons transposés à la réalité et ici, l’image est simple : les contractions.

Quand une future mère ressent les premières contractions, elles sont assez espacées mais ne tardent pas à se rapprocher au fils des minutes, des heures. En général, on recommande de se rendre à la maternité la fréquence atteint celle d’une contraction toutes les 5, 8 ou 10 minutes. Lorsque le travail est bien installé, les contractions ne sont plus espacées que de 2 à 3 minutes, elles sont extrêmement fortes et durent de 60 à 90 secondes.

Le fœtus, quant à lui, semble bien conscient qu’il est temps de sortir du cocon dans lequel il a grandi pendant 9 mois. Pendant que l’utérus se contracte, il est poussé petit à petit dehors et il est même rejeté par le corps de la maman. Ce qui est intéressant à mettre en parallèle avec ce que nous vivons, c’est qu’il a été prouvé que le cœur du bébé ralentit lorsque les contractions sont violentes. Certains scientifiques ont même prouvé qu’il peut ressentir la douleur au moment des contractions.

Si je prends cette image bien précise c’est pour vous montrer quelque chose : les contractions ont commencé, nous souffrons et nous allons souffrir de plus en plus car nous allons être pressés et rejeté par un corps, comprendre ici le monde, pour ainsi, vivre l’un des plus grands événements que nous attendons avec impatience, la délivrance, la naissance. Et pourtant, ce processus débute par de petites contractions qui sont assez espacées.

Certains pensent que nous allons pouvoir revivre comme avant, mais je doute que cela arrivera. Etant donné que le monde entier est en panique, qu’une crise financière, peut-être LA grande et dernière crise financière a débutée il y a quelques jours à peine suite aux inquiétudes des marchés boursiers mondiaux, et suite aux décisions des différents leaders politiques mondiaux, non rien ne sera plus pareil.

Certains pensent que nous pourrons retourner dans nos assemblées, mais qui sait ? Comment pouvons-nous prévoir quelque chose dans un monde où le lendemain est incertain ? Comment pouvons-nous prévoir quelque chose que même les plus grands scientifiques ne peuvent pas prédire la suite des événements sur une période courte ? Alors bien entendu, Dieu est plus grand, et je ne minimise pas Sa Puissance, mais qui parmi nous s’est déjà demandé si dans les tous derniers temps nous pourrions encore nous rassemblés en grand comité ?

Le Seigneur nous a averti, pendant toute l’année dernière, sur un point précis : réunissez-vous dans les groupes de maisons. Pourquoi ? Vous le savez peut-être, mais j’avais prédit il y a plusieurs mois, que des églises fermeront, des chrétiens m’ont rit aux nez, me rétorquant même que je remettais en doute la Parole de Dieu donné pour tel ou tel pasteurs. Mais maintenant, que pensent-ils ces chrétiens alors que les faits sont là ? Bon, je n’aurai jamais pensé un instant que cela arriverait à cause d’une pandémie, mais vraiment cette idée ne m’a jamais traversée l’esprit, mais en ce qui concerne la fermeture des assemblées, j’en étais convaincu.

Le Seigneur a averti Son Peuple quelques jours avant seulement le début de l’épidémie dans le Haut-Rhin qu’une première vague allait arrivait et qu’il ne devait pas avoir peur. Mais Il a aussi averti d’autre vagues.

Car le Seigneur, l’Eternel, ne fait rien Sans avoir révélé son secret à ses serviteurs les prophètes. Amos 3 : 7

Bien sûr, plusieurs chrétiens accusent le diable dans cette histoire, et il a eu une part à faire bien sûr, mais souvenons-nous d’une chose, le diable ne fait rien sans que le Seigneur ne l’ai permis. Il y a un exemple très simple dans la Parole, un exemple simple mais tellement puissant : l’histoire incroyable de Job. Je ne vais pas lire tout le passage du premier chapitre, mais juste ce verset :

L’Eternel dit à Satan : Voici, tout ce qui lui appartient, je te le livre ; seulement, ne porte pas la main sur lui. Et Satan se retira de devant la face de l’Eternel. Verset 12

Il faut comprendre une chose, le diable n’a pas tous les pouvoirs ici-bas et même s’il est le prince de ce monde, je crois savoir tout de même que Jésus lui a écrasé la tête et l’a dépouillé à la Croix. Il n’avait pas tous les pouvoirs à l’époque de Job, je peux vous dire qu’il en a encore moins à notre époque. Non, si nous vivons ces choses-là, c’est parce que le Seigneur qui trône au Lieu-Saint, l’a permis. Et s’Il l’a permis, c’est pour une raison, c’est parce qu’Il veut parler à Son Peuple, qu’Il a un jugement pour lui, car nous serons aussi jugés, ne l’oublions pas :

Car c’est le moment où le jugement va commencer par la maison de Dieu. Or, si c’est par nous qu’il commence, quelle sera la fin de ceux qui n’obéissent pas à l’Evangile de Dieu ? 1 Pierre 4 : 17

Nous entendons rarement ce verset, nous n’aimons pas cette vérité et pourtant, on ne peut pas dire que cela l’Ancienne Alliance et le Peuple Juif seulement, non, voyez-vous, ce verset se trouve dans le Nouveau Testament.

Nous serions jugés ou nous sommes déjà rentrés en jugement ? À la vue des événements je penserais plutôt à la seconde possibilité. Nous nous réjouissons des personnes qui se disent touchés par ce que l’Eglise vit, mais se convertissent réellement ?

Je suis catégorique sur ce point : je ne me réjouis pas face à des fausses conversions. Je ne peux pas le faire car la Parole de Dieu m’a enseigné depuis que je la connais :

Jésus lui répondit : «En vérité, en vérité, je te le dis, à moins de naître de nouveau, personne ne peut voir le royaume de Dieu.» Jean 3:3

Le Saint-Esprit convaincra le monde en ce qui concerne le péché, la justice et le jugement. Jean 16:8

Une véritable conversion passe par la repentance et par une conviction de péché, de justice et de jugement et passe également par une nouvelle naissance. Ca ne passe certainement pas à la vue d’une assemblée qui est intéressante, intrigante par son comportement ou pour je ne sais quelle raison. Non, cela passe par une rencontre personnelle avec Jésus.

Bien entendu, des personnes se convertissent et je me réjouis énormément pour ça. Je vois de plus en plus de personnes se tourner vers Jésus, mais il faut que nous soyons « prudents comme les serpents et purs comme les colombes. » Pourquoi ?

Nous allons voir (et nous le voyons déjà) de fausses conversions s’opérées aussi Et ces conversions ne font souvent par interêt personnel, à cause de la peur, mais Jésus ne veut pas de ça.

Ce n’est pas pour rien que Jésus nous a averti d’une chose d’assez folle quand on y pense :

Et, parce que l’iniquité se sera accrue, la charité du plus grand nombre se refroidira. (Matthieu 24:12)

Le mot charité, on devrait le remplacer par l’amour, mais pas n’importe quel amour : l’amour agape.

L’amour agape c’est l’amour pour Dieu, l’amour qui vient d’En-Haut qui nous soutient aussi les uns des autres. Mais lisons 2 versets plus hauts :

Alors aussi plusieurs succomberont, et ils se trahiront, se haïront les uns les autres.

Et c’est ça que je m’inquiète aussi lorsque je vois plusieurs fausses conversions se faire et qu’on est plusieurs à s’en réjouir alors que parmi toutes ses fausses conversions, des loups rentrent. Alors bien sûr, on pourrait me dire que cela regarde le Seigneur et c’est Son Affaire, et c’est juste, mais pourquoi alors Jésus nous averti d’être prudent face aux loups qui rentrent et sont dans la bergerie ? Je crains ces choses sont-là non pas à cause de la crainte des loups, mais surtout parce que je vois que ces prophéties-là sont en train de se réalisées sous nos yeux et que plusieurs, par manque de connaissances se laissent prendre dans le filet et en entraînent plusieurs avec eux.

Nous sommes en train de venir au monde et nous allons bientôt le quitter. Ce qui marrant dans la comparaison avec le nouveau-né, souvenez-vous, l’utérus se contracte pour laisser passer le bébé, le corps de la maman le rejette parce que c’est le moment. Quand nous faisons le parallèle avec nous et le monde, c’est exactement ce qu’il se passe : le monde nous rejette parce qu’il rejette Christ et c’est cela aussi qui provoquera l’Enlèvement.
Pour mieux comprendre le pourquoi de l’Enlèvement, il faut aller lire Marc 13 :22 et 23 :

Car il s’élèvera de faux Christs et de faux prophètes ; ils feront des prodiges et des miracles pour séduire les élus, s’il était possible. Soyez sur vos gardes : je vous ai tout annoncé d’avance.

En d’autres termes, l’Enlèvement aura lieu lorsqu’il nous sera impossible de résister que la pression sera beaucoup trop forte, la dernière contraction qui sera la plus violente. C’est à ce moment là que la délivrance arrive. Car Jésus ne laissera une seule de Ses brebis se perdent, pas une :

Si un homme a cent brebis, et que l’une d’elles s’égare, ne laisse-t-il pas les quatre-vingt-dix-neuf autres sur les montagnes, pour aller chercher celle qui s’est égarée ? Et, s’il la trouve, je vous le dis en vérité, elle lui cause plus de joie que les quatre-vingt-dix-neuf qui ne se sont pas égarées. De même, ce n’est pas la volonté de votre Père qui est dans les cieux qu’il se perde un seul de ces petits. Matthieu 18:12-14

Je suis le bon berger. Le bon berger donne sa vie pour ses brebis. Jean 10:11

Comprendre ses choses-là c’est important. On ne peut pas passer à côté de ça si l’on veut continuer dans la persévérance.

Non, plus rien ne sera comme avant. Tout changera et je dirais même que tout a changé. Ce Covid-19 n’est pas qu’un simple virus, parce qu’il est la continuité des nombreux jugements de Dieu sur la terre. Nous ne parlons pas des plusieurs milliards de criquets qui envahissent la Chine et qui passent par tous le Moyen-Orient. Comme je l’ai dit dans un précédent message, nous subissons des jugements parce que jusqu’au bout, nous sommes aussi dans le monde.

Soyons sérieux, est-il raisonnable de croire que ce virus, cette microscopique forme de vie a eu un si grand pouvoir jusqu’à faire trembler l’économie mondiale comme rarement auparavant, ou fermer les frontières de plusieurs pays et mis des régions entières en quarantaines, et même a pu être la cause de fermeture des assemblées dans divers pays sans que Dieu n’ai Son Mot à dire ?

Ce virus qui fait lever le poing vers le ciel le monde plutôt que l’attiré à Lui ?
Je vais vous dire une chose : si l’Eglise ne vit pas une profonde repentance maintenant, le prochain fléau pourra être encore plus terrible. Encore que… Nous vivons sans doute la dernière ligne droite, la dernière épreuve: la fin du grand réveil de l’Eglise. A ceux qui n’auront pas pris garde à cet avertissement, ils prennent le risque de rater la Délivrance, l’Enlèvement.

Il n’est plus question de se réjouir de faire grandir une assemblée, il n’est plus question de faire X projets qui au final tombe dans l’oubli (je vois des événements qui, selon les organisateurs étaient vraiment voulus de Dieu s’annuler, à cause de cette pandémie, comme si un virus était plus fort que la volonté de Dieu). Non il n’est plus question de ça.

Là, nous devons, si vous voulons tenir et si aimons vraiment Jésus, nous repentir devant Sa Face, se tourner vers Sa Parole et plus précisément vers les livres prophétiques qui ont été si longtemps dénigrés, nous aimés et nous exhortés plus encore que jamais. Car ne nous y trompons pas : c’est comme ça que le monde verra la Puissance de Dieu agir à travers nous et que plusieurs se tourneront vers Lui. Il faut que nous nous détachions de cet humanisme qui nous a tant collé à la peau ! Ne l’oublions jamais :

Et vous verrez de nouveau la différence Entre le juste et le méchant, Entre celui qui sert Dieu Et celui qui ne le sert pas. Malachie 3 : 18

Que cet avertissement puissant venant de Dieu Lui-même ne tombe pas dans des oreilles fermées, de sourds. Que celui qui a des oreilles écoute ce que l’Esprit dit aux églises. Amen !

Je me répéterais souvent, parce qu’au final le message est le même et nous avons besoin d’écouter et de prendre conscience de l’urgence.

Si on ne prend pas cet avertissement du Seigneur au sérieux, nous ne serions pas pris. Ne prenons pas Dieu pour un simple d’esprit ! Soyons l’Eglise, Soyons l’Épouse, Aimons Jésus et Son Avènement !

Soyez bénis.

There is one comment

  1. dufour

    Amen,j,ai été frappé par cette parole : Si l,Église ne vit pas une profonde repentance maintenant le prochain fléau pourra être plus terrible . Ils prennent le risque de rater la délivrance L,ENLÈVEMENT. La Parole est claire: Lamentations 3 versets 37- 38- 39 ;Qui dira qu’une chose arrive sans que le SEIGNEUR l’ait ordonnée?
    N’est-ce pas la volonté du Très-Haut que viennent les maux et les biens? pourquoi l,homme vivant se plaindrait-il ? Que chacun se plaigne de ses propres péchés. Merci Combien je suis d,accord avec cet article
    Soyez richement bénis

    J'aime

Commenter cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s