Ecouter Dieu ou Le remplacer ?

Drôle de titre pour un message me direz-vous. Mais comme vous allez le voir, dans les temps compliqués comme ceux que nous vivons, nous avons tendance à, soit vouloir être plus à l’écoute du Dieu vivant, ou alors nous avons une fâcheuse tendance à vouloir le remplacer par nos propres considérations, nos propres voies, nos propres voix, nos propres plans. Mais si nous entrons dans cette deuxième catégorie nous allons droit vers un danger terrible : celui de passer à côté du message que le Seigneur veut nous donner.

Mes pensées ne sont pas vos pensées, Et mes voies ne sont pas vos voies, Dit l’Eternel. Esaïe 55:8

Si le Seigneur a permis que nous vivions un temps comme celui-ci, c’est pour que nous puissions en apprendre plus sur Lui

Je ne veux pas parler du virus ici, mais plutôt du temps de confinement dont il a été le déclencheur. Beaucoup d’entre les chrétiens sont dans cette pensée qui dit : « c’est le diable qui a fait fermer les églises et qui nous empêche de nous réunir. Tout ça, c’est l’œuvre du diable ». Mais je vais vous dire, certes quelques centaines d’églises bâtiments sont fermées, mais des centaines de milliers, de millions d’églises de maisons sont nées. Donc voyez-vous, les églises existeront toujours tant que nous sommes ici, parce que les églises, c’est avant tout notre maison. L’Eglise c’est chacun de nous car la Parole parle bien de « pierres vivantes » et non de bâtiments en pierre.

Ces chrétiens qui, pour la circonstance, voit le diable où il n’est pas, oublie sans doute que le Seigneur s’est servi du confinement dans divers passages relatés dans la Parole. Prenons juste le plus grand confinement de l’histoire du peuple de Dieu et sans doute le premier. La Pâque (Pessah en Hébreu).

Ce confinement nous apprend déjà qu’à cette époque le Seigneur l’a instauré pour protéger son Peuple, pour le mettre à l’abri. Et même aujourd’hui, il est facile de faire un parallèle. Si le Seigneur a permis que son Eglise soit confinée, c’est aussi pour Sa Protection. Nous n’entendons pas beaucoup de fois ce genre de choses, mais pourtant c’est une réalité.

Ce confinement nous apprend que c’est au travers du Sang de l’Agneau sans défaut sacrifié que le peuple est protégé. Et même aujourd’hui, il est facile de faire un parallèle. Si nous sommes protégés face à ce fléau, c’est surtout et avant tout grâce à Jésus. Parce que Son Sang est présent sur nous tout comme il était présent sur les linteaux des portes des hébreux.

Mais aussi, ce confinement est une sainte convocation de l’Eternel. Et même ici, il est facile de faire le parallèle avec ce qu’il se passe. Si l’Eglise de Jésus est confinée, c’est une convocation de l’Eternel pour que Son Peuple soit à Son Ecoute et se repose. Parce que c’est en Jésus que se trouve notre repos (Matthieu 11 :28)

Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos.

Ce temps de confinement bien que compliqué surtout dans un monde si agité d’habitude, est surtout une grâce venant du Ciel pour nous permettre de nous reposer et de nous approcher de Dieu sans que nous soyons sans cesse empêcher par nos activités ou nos distractions futiles.

Et là encore, combien d’entre nous ont pris conscience de ça ? De ce que j’ai pu voir durant ces dernières semaines je dirais finalement assez peu. Car oui, nous ne voulons pas lâcher les rennes au Seigneur, nous voulons conduire nos vies nous-mêmes ou alors nous voulons nous laissés porter par les autres et surtout nous avons besoin de sécurité ce qui équivaut à avoir oublié que c’est LUI notre sécurité.

Ce temps de confinement à mis en lumière la paresse dans le peuple

Depuis que le confinement a été mis en place, je ne compte plus les églises virtuelles sur le net. Nous avons des cultes diffusés tous les jours, des appels à la prière tous les jours, des diffusions de louanges tous les jours, et j’en passe et des meilleurs. Mais pourquoi ?

Il y a une question que je me suis posé quand j’ai vu tout ça : pourquoi maintenant et pas avant ? Finalement oui, si nous voulons vraiment conduire le peuple dans la louange, pourquoi ne l’avons-nous pas fait avant ? Si nous voulons vraiment conduire le peuple dans la prière, pourquoi ne l’avons-nous pas fait avant ? Si nous voulons vraiment conduire le peuple dans l’enseignement, pourquoi ne l’avons-nous pas fait avant ?

Quand je vois tout ça, je vois comme l’image d’un animal qui se nourrit normalement toute l’année mais dès que viens le temps de faire des réserves pour les temps froids, mange, mange, mange et mange encore plus.

Mais sommes-nous appelés à faire des réserves au bout de la course, ou alors de faire des réserves tout au long de notre vie ?

Je reprends très souvent le passage des 10 vierges parce que je crois que nous sommes vraiment dans ces temps-là. Les cinq vierges sages avaient fait une réserve d’huile alors que les cinq vierges folles n’en avaient pas assez. Alors que nous enseigne cette parabole ? Elle nous enseigne que si au temps fixés par Dieu nous n’avons pas assez d’huile, il sera trop tard pour s’en procurer.

Et sur le minuit un cri s’éleva : Voici l’époux qui vient ; sortez au-devant de lui. Alors toutes les vierges se levèrent et préparèrent leurs lampes. Et les folles dirent aux sages : Donnez-nous de votre huile ; car nos lampes s’éteignent. Mais les sages répondirent : Nous craignons qu’il n’y en ait pas assez pour nous et pour vous ; allez plutôt vers ceux qui en vendent, et en achetez pour vous. Mais, pendant qu’elles allaient en acheter, l’époux vint ; et celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui aux noces ; et la porte fut fermée. Après cela, les autres vierges vinrent aussi et dirent : Seigneur, Seigneur, ouvre-nous. Mais il leur répondit : Je vous dis en vérité que je ne vous connais point. Matthieu 25 :6-12

Vous savez, je ne regarde pas ces diffusions de culte. Je n’en éprouve pas le besoin parce que ma nourriture spirituelle quotidienne se trouve dans la Parole. Bien sûr que j’écoute divers enseignements, parce que j’ai soif d’en apprendre plus sur notre Seigneur, mais je n’ai pas attendu d’être confiné pour me nourrir. Cela fait plusieurs années que j’ai demandé au Seigneur d’avoir du steak, parce que j’en avais marre de me nourrir au petit lait, et le Seigneur m’a permis de connaitre certains docteurs de la loi, des enseignants qui connaissent bien la Parole et qui nous donnent toujours plus l’envie d’en savoir davantage sur Dieu, ce Dieu si merveilleux.

Mais je vois deux choses au travers de tout ce qui se passe sur le net. La première c’est que finalement les chrétiens ne veulent que se contenter de cliquer et se laisser porter par des paroles d’hommes et la seconde c’est que certaines de ces églises virtuelles cachent, derrière cette explosion d’activités sur le net, le désir de ne pas perdre la main sur leurs fidèles. Mais le Seigneur ne veut pas de ça.

La paresse était visible avant, car nous étions déjà souvent en réunions, que ce soit dans les assemblées ou dans les groupes de maisons, mais avec le confinement, c’est devenu caché. Tout cela se passe dans le lieu secret, mais Le Seigneur, Lui, Il voit absolument tout !

Car encore une fois, le Seigneur a permis ce temps afin que chacun, individuellement, nous nous approchions plus de Lui. Il désire que nous soyons plus dépendants de Lui, et certainement pas dépendant des pasteurs, des frères et sœurs. Il cherche à attirer notre attention et pourtant…

Quand nous reprenons l’exemple des 10 vierges, il y a quelques choses de frappant. Les cinq vierges folles demandent de l’huile aux vierges sages. Mais que leur répondent-elles ? Allez en acheter.

Nous le savons, l’huile représente l’Esprit-Saint, mais pas seulement. Elle représente la communion que nous avons avec le Père. Parce que c’est au travers de la communion avec Lui que nous grandissons dans la foi, dans la connaissance. Et cela, ça ne peut pas se partager. Mon frère ou ma sœur ne peuvent pas louer à ma place, prier à ma place, lire la Parole à ma place. C’est moi seul qui peut le faire. La communion est personnelle. En d’autres termes, si un chrétien est paresseux dans la communion avec Dieu, qu’il ne s’attende pas à être enlevé. C’est dur ce que je dis, mais en même temps il faut qu’on prenne conscience que la paresse est un péché pour Dieu. Le Seigneur nous a sauvés, ce n’est pas pour se faire dorer la pilule au soleil et attendre que l’Enlèvement arrive, et basta c’est réglé !

Qu’est ce que le Seigneur répondra à ceux-là ? « Je ne vous connais pas. »

Une autre chose a été mise en lumière pendant ce temps, c’est que certains prêtent au Seigneur des paroles qu’Il n’a jamais dites

Avez-vous aussi durant ces temps, des messages par dizaines de prophéties ? Non parce que je ne sais pas pour vous, mais quand je vois ça, je me dis que le Seigneur a fait silence pendant plusieurs années mais que maintenant c’est une vraie pipelette. Mais en plus de ça, quand on lit certaines prophéties on se rend compte qu’elles se contredisent les unes des autres. Mais le Seigneur, quand Il parle, Il ne se contredit jamais ! Et Il ne parle pas pour ne rien dire. Par exemple, j’ai vu une prophétie disant que voilà il va y avoir une deuxième vague… Pardon, mais bon, ça on le sait déjà… J’appelle ça une prophétie qui fait dire au Seigneur des choses inutiles. Mais je sais que lorsque le Seigneur parle, Il ne dit jamais rien d’inutile !

Si je parle de ça, c’est parce que c’est un vrai poison pour le peuple. Parce que la peur conduit à écouter des paroles qui ne conduisent à rien. Et je suis sidéré de voir que plusieurs se nourrissent de ces prophéties inutiles et pour lesquelles, soit dit en passant, je doute qu’elles viennent du Seigneur.

C’est sans doute la paresse en plus de la peur qui conduit certains chrétiens à se nourrir de ces choses-là. Mais voilà, encore une fois, le Seigneur nous appelle à entrer toujours plus en communion avec Sa Parole dans Sa Présence… avant qu’il ne soit trop tard.

Parce que depuis des années, nous avons perdu du temps. Nous avons persévéré dans des œuvres qui sont inutiles parfois et même aujourd’hui encore, bien que confiné on s’entête à vouloir accomplir notre propre volonté. Mais encore une fois, c’est la Volonté de Dieu qui prime, pas la nôtre.

Le Seigneur nous demande de faire silence devant Lui afin de pouvoir l’écouter, mais au lieu de ça, nous faisons encore plus de bruit. Comment écouter Sa Voix avec tout ce vacarme ?

Et pour conclure, alors que ce confinement touche (peut-être) à sa fin, j’espère vraiment pour nous tous, que nous ne sommes pas passés à côté de ce que le Seigneur voulait que nous comprenions. Ecoutons maintenant, pas plus tard! Parce que oui, si nous n’avons pas compris maintenant, peut-être comprendrons-nous avec un mur plus dur et plus haut…

Parce qu’il nous est préférable d’être à l’écoute de Dieu que d’être à l’écoute de notre chair au point parfois de vouloir remplacer la volonté de Dieu par notre volonté, notre humanisme. Ce n’est pas notre humanisme qui nous conduira dans la Présence de Dieu, c’est la communion avec le Père. Ce n’est pas nos œuvres qui nous conduiront dans la Présence de Dieu, c’est la foi en Sa Parole. Ce n’est pas en écoutant les paroles d’hommes seulement que nous pouvons nous nourrir, mais en étudiant la Parole de Dieu sous la conduite du Saint Esprit qui nous a été donné pour nous conduire dans toute la Vérité.

Et pour finir sur la parabole des 10 vierges, il y a une deuxième chose frappante : toutes connaissaient le Seigneur, y compris les vierges folles. Donc la question n’est pas de savoir si on connait le Seigneur mais si Lui nous connait. C’est ça qui fera la différence c’est lorsque, une fois les épreuves passées, nous pourrons dire comme Job « Mon oreille avait entendu parler de toi; Mais maintenant mon œil t’a vu. » Job 42:5. Il s’agit de la vision intérieure dont parle Job.

Soyez bénis.

Nathaniel. – Merci à Thérèse 🙂

Commenter cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s