« Neuralink est prête à tester des puces cérébrales implantables chez l’homme en moins de 12 moins » Elon Musk

Pour la deuxième fois en deux ans, l’entrepreneur et milliardaire Elon Musk s’est assis avec le podcasteur Joe Rogan pour discuter de l’avenir de l’IA et de son rôle dans la symbiose entre l’homme et la machine.

Elon Musk a l’air désarmant et non menaçant dans sa tenue d’intello sur le thème de l’IA. Il s’est assis sur le podcast de Joe Rogan pour parler, entre autres, de son bébé X Æ A-12, dont le nom est inquiétant, et oui, c’est bien son vrai nom. Le « X » représente une variable inconnue, et le « 12 » un avion que Musk a créé, appelé « Archange 12 ».

À quel point la fin des temps est une véritable folie, comme je viens de vous le dire ? Et la partie la plus folle est tout ce qui n’a rien à voir avec la véritable histoire. L’histoire réelle est qu’Elon Musk est à moins de 12 mois des tests humains de son dispositif de puce cérébrale implantable Neuralink.

Elon Musk, malgré son costume de geek, est l’un des principaux gourous de la technologie du 21e siècle. Avec le succès de son automobile Tesla et les lancements de fusées SpaceX hors du commun qu’il effectue pour le gouvernement, Musk est un véritable titan de la technologie. Devriez-vous vous inquiéter du fait qu’il dépense des millions pour relier votre cerveau à votre ordinateur ? Il n’y a pas de quoi s’inquiéter, dit Musk, nous sommes déjà des cyborgs et cela ne fait que pousser les choses à leur prochaine étape logique. C’est là que nous sommes, nous qui attendons le Ravissement au milieu de la marée montante de la fin des temps.

Elon Musk déclare : Neuralink fera des implants du cerveau humain en « moins d’un an », alors préparez-vous

DU FUTURISME : Dans leur conversation, Elon Musk a révélé que le lien secret de stimulation cérébrale qui a permis de démarrer Neuralink, dont il est cofondateur, est sur le point de commencer à être testé sur de vrais humains.

« NOUS NE TESTONS PAS ENCORE LES GENS, MAIS JE PENSE QUE CE NE SERA PAS TROP POUR LONGTEMPS », A DÉCLARÉ MUSK À ROGAN. « NOUS POURRIONS ÊTRE CAPABLES D’IMPLANTER UN LIEN NEURAL EN MOINS D’UN AN CHEZ UNE PERSONNE JE PENSE. » LA NOUVELLE VIENT APRÈS QUE MUSK AIT DIT, EN FÉVRIER, QUE LE DÉMARRAGE DE L’INTERFACE CERVEAU-ORDINATEUR TRAVAILLAIT SUR UNE NOUVELLE VERSION « GÉNIALE ».

En juillet 2019, la société a montré des plans pour faire des trous dans le crâne des sujets avec des lasers et alimenter leur cerveau avec des fils d’électrodes flexibles. Lors de sa dernière conversation avec Rogan, M. Musk a révélé que l’implant de la société a un diamètre d’environ un pouce et qu’il doit être implanté en retirant une petite partie du crâne. Musk a minimisé les risques liés à une telle procédure, affirmant qu’il y a « un très faible risque de rejet [du corps] ».

« Les gens mettent des moniteurs cardiaques et d’autres choses pour les crises d’épilepsie, la simulation du cerveau profond, les hanches et les genoux artificiels ce genre de choses », a-t-il dit, notant que « l’on sait bien ce qui est la cause d’un rejet ou non ».

Musk a comparé le processus de son appareil de stimulation neurale qui stimule le cerveau à  » donner un coup de pied à la télé « . Bien que cela semble violent, l’objectif est de restaurer la fonctionnalité du cerveau. Par exemple, les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer pourraient retrouver la mémoire.

« C’est comme un tas de circuits et ces circuits sont cassés », a expliqué M. Musk. Mais la technologie n’en est qu’à ses débuts. « Il reste encore beaucoup de travail à faire », a déclaré M. Musk. En se référant à son calendrier de tests d’ici un an, il a noté que « nous avons une chance de mettre un lien dans quelqu’un et de lui faire retrouver une certaine fonctionnalité qu’il a perdue ».

Finalement, alors que Rogan songeait à ne faire qu’un avec les machines dans un futur lointain, Musk a répondu que nous devions maintenir le rythme.

« Même dans un scénario d’IA normal, nous sommes laissés derrière », a déclaré Musk. « Alors, comment allez-vous faire ? Si vous ne pouvez pas les combattre, rejoignez-les. Nous sommes déjà un cyborg dans une certaine mesure », a dit Musk à Rogan. « Vous avez votre téléphone, votre ordinateur portable… Si vous n’avez pas votre téléphone, c’est comme le syndrome du membre manquant. »

Source: NTEB

Traduit par: SENTINELLE SAPS

Commenter cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s