Ne soyons pas surpris, ne soyons pas naïfs

Je vais commencer par quelques versets :

Pour ce qui est des temps et des moments, vous n’avez pas besoin, frères, qu’on vous en écrive. Car vous savez bien vous-mêmes que le jour du Seigneur viendra comme un voleur dans la nuit. Quand les hommes diront : Paix et sûreté ! Alors une ruine soudaine les surprendra, comme les douleurs de l’enfantement surprennent la femme enceinte, et ils n’échapperont point. Mais vous, frères, vous n’êtes pas dans les ténèbres, pour que ce jour vous surprenne comme un voleur ; vous êtes tous des enfants de la lumière et des enfants du jour. Nous ne sommes point de la nuit ni des ténèbres. Ne dormons donc point comme les autres, mais veillons et soyons sobres. Car ceux qui dorment, dorment la nuit, et ceux qui s’enivrent, s’enivrent la nuit. Mais nous qui sommes du jour, soyons sobres, ayant revêtu la cuirasse de la foi et de la charité, et ayant pour casque l’espérance du salut. Car Dieu ne nous a pas destinés à la colère, mais à l’acquisition du salut par notre Seigneur Jésus-Christ, qui est mort pour nous, afin que, soit que nous veillions, soit que nous dormions, nous vivions ensemble avec lui. C’est pourquoi exhortez-vous réciproquement, et édifiez-vous les uns les autres, comme en réalité vous le faites. 1 Thessaloniciens 5 :1-11

Vous vous demandez peut-être pourquoi je parle autant des prophéties et de l’Enlèvement ? Et bien vous en avez la réponse dans ces versets. Car de nos jours comme aux temps de l’Eglise primitive, l’espérance de l’Enlèvement et le Retour de Jésus était déjà des principaux sujets de discussions parmi les chrétiens.

Même lorsque Jésus était encore en plein ministère terrestre, les disciples se posaient la question de Son Retour.

Il s’assit sur la montagne des oliviers. Et les disciples vinrent en particulier lui faire cette question : Dis-nous, quand cela arrivera-t-il, et quel sera le signe de ton avènement et de la fin du monde ? Matthieu 24 :3

Et pourtant… Et pourtant le sujet du retour de Jésus a été petit à petit mis de côté par notre ignorance et notre manque d’intérêt. Comme si notre vie sur terre était une finalité et que, tout compte fait, Jésus était bien Là-haut et que plus son retour tarderait, mieux ce serait pour nous.

Et ce qui est assez surprenant, c’est qu’en y regardant de plus près, en analysant l’histoire de l’Eglise dans son ensemble on peut faire un parallèle entre l’apostasie qui grandit avec le fait que l’on ne prêche plus son retour. Et ce parallèle on peut le voir dans nos assemblées.

Rappelez-vous de la question que je vous avais posée : « dans votre assemblée, combien d’enseignements sont donnés par an sur les prophéties et le Retour de Jésus ? ».

Aujourd’hui, on ne peut pas nier le fait que l’apostasie est bien présente, bien ancrée et omniprésente dans le monde entier. Et malgré le fait que nous avons vécu une période spéciale durant ces 2 mois, on pourrait se laisser berner. Car ne nous leurrons surtout pas. L’apostasie va encore et encore et encore grandir.

Un temps de confinement qui a été un temps de remises en question, de prises de positions mais aussi un temps de tri parmi le peuple.

Je me réjouis quand je vois des pasteurs se réveiller ou quand je vois des chrétiens méditer les prophéties. Mon cœur est réjoui à cause de ça, mais je n’oublie pas ceux qui ont profité de ce temps pour salir le nom de Christ.

Parce qu’il y a une chose dont personne ne parle publiquement et que pourtant j’ai réalisée : c’est que le monde nous observe attentivement et autant vous le dire : on a été bien trop souvent un très mauvais exemple.

Par exemple, comment ne pas être moqué lorsque le monde, en regardant les informations à la TV, voient une chrétienne se trouvant dans sa voiture sans masque répondant à la question de la journaliste sur le sujet du masque « j’ai le sang de Jésus sur moi, pourquoi avoir peur ? » Comment ne pas être moqué ?

Ne soyons pas surpris

Pour commencer, j’aimerais dire quelque chose de très clair : il faut s’attendre à être violemment persécutés. Je ne parle pas ici d’une persécution physique, mais plutôt psychologique en quelque sorte. Comme ce fût le cas à Mulhouse.

Mais le souci est là : bien que nous ayons été avertis de ça, on agit comme si nous ne comprenions pas ce qu’il se passe alors on en vient à vouloir se justifier, se justifier et à se re-justifier. Et pourtant la Bible ne dit-elle pas que c’est Dieu qui justifie ?

Prenons l’exemple de Daniel dans la fosse aux lions.

Est-ce que Daniel a voulu se justifier lorsqu’il était dans la fosse ? A-t-il tenté de vouloir contredire la condamnation à mort dont il a fait l’objet ? A-t-il voulu se faire bien voir par ses accusateurs ? Non ! Il a prié. (Daniel 6)

Est-ce que Etienne a voulu se justifier quand on l’a lapidé ? Non « Et ils lapidaient Etienne, qui priait et disait : Seigneur Jésus, reçois mon esprit ! Puis, s’étant mis à genoux, il s’écria d’une voix forte : Seigneur, ne leur impute pas ce péché ! Et, après ces paroles, il s’endormit. » Actes 6 :59-60

Et bien sûr, est-ce que Jésus a tenté de se justifier quand il a était condamné ? Non ! Et Il aurait très bien pu le faire.

Je ne dis pas ici que nous devons nous taire face à des injustices, mais il y a une différence entre vouloir à juste titre se défendre face à nos accusateurs et vouloir absolument que notre défense soit acceptée par tous. Car il y a une chose que nous avons peut-être oublié dans ces moments, c’est que c’est le Seigneur qui nous défend et certainement pas nos paroles. Il est tout autant notre Avocat auprès du Père qu’Il est notre Avocat auprès des hommes. Car oui, Il est capable d’adoucir tous les cœurs durs.

Et ce qui ressort de cette expérience par laquelle nous passons tous, c’est que beaucoup sont surpris parce ce qui nous arrive. On ne comprend pas pourquoi le monde ne nous aime pas, pourquoi le monde nous hait tant, nous qui avons tant fait pour lui. Mais sommes-nous devenus si naïfs que ça ?

Sommes-nous surpris de voir de plus en plus de lois liberticides être votées partout ? Non ! Parce qu’il faut que ça arrive. Et autant vous le dire, cela ne changera pas car tout va empirer. Et je ne me fais pas prophète de malheur en déclarant ce genre de choses mais c’est une réalité que tous, nous devrons prendre en compte un jour ou l’autre car si nous ne le faisons pas, nous prenons un risque énorme, celui de se faire prendre dans le filet.

Et si les choses changent, alors la Parole de Dieu ment. Ça il faut le savoir. Or nous le savons, la Parole de Dieu ne ment pas ! Et cette Parole de Dieu nous dit bien que dans les derniers temps les hommes seront de plus en plus dans le péché. Que nous serons comme aux temps de Noé, que nous serons même pires que Sodome et Gomorrhe.

Ne soyons pas naïfs au sujet de la Parole

Parce que la surprise sur la situation actuelle est présente chez beaucoup de nos frères et sœurs, il nous est nécessaire de se souvenir de ne pas devenir naïf sur cette situation.

Parce que vous savez quel est le risque principal de la naïveté dans le peuple ? C’est que là aussi, nous soyons pris dans le filet.

Penser une seule seconde qu’un jour viendra ou nous serons aimés et acceptés du monde, c’est de la naïveté pure et simple mais pire encore, c’est un manque de connaissance profond de la Parole de Dieu car Jésus lui-même a dit « Vous serez haïs de tous, à cause de mon nom, mais celui qui persévérera jusqu’à la fin sera sauvé. Marc 13-13 »

Dieu lui-même nous avertit au travers du prophète Osée que son peuple périt par manque de connaissance

« Mon peuple est détruit, parce qu’il lui manque la connaissance. Osée 4 :6 »

C’est un fait indéniable. Le peuple de Dieu peut être détruit s’il n’a pas la connaissance de qui est Dieu et de ses prophéties car, sans connaissance de La Vérité, nous sommes emportés à tout vent de doctrines. C’est aussi ce qui fait la différence entre les vierges sages et les vierges folles.

La connaissance de la Parole de Dieu doit grandir toujours plus en nous-mêmes. Et lorsque je parle de la Parole de Dieu, je le dis encore et toujours : il s’agit de TOUTE la Parole de Dieu d’autant plus qu’il est écrit

« Et l’Eternel me dit : Tu as bien vu; car je veille sur ma parole, pour l’exécuter. Jérémie 1 :12 »

Et parce que nous vivons dans un temps très prophétique, nous devons, plus que jamais, prendre en compte les prophéties en les étudiant et en les méditant.

Et parce que nous sommes entrés dans la fin de la fin des temps, nous devons encore plus accepter de prendre en compte l’Enlèvement de l’Eglise et le retour de Jésus dans nos enseignements, dans nos partages, dans nos prières et dans nos louanges car c’est ce que Jésus demande à ses disciples

« Quel est donc le serviteur fidèle et prudent, que son maître a établi sur ses gens, pour leur donner la nourriture au temps convenable ? Math 24 :45 ».

Vous comprenez bien qu’il ne parle pas de la nourriture du corps mais de celle de l’âme qui est Sa Parole et vous remarquerez aussi qu’il cite cette parabole juste après avoir donné les signes qui doivent précéder son retour…

Il y a une chose que j’ai entendu dans un message que j’ai écouté il y a peu et que j’ai beaucoup aimé car ça reflète la réalité du moment.

Nous allons être bousculer et rejetés de plus en plus parce que le monde entier veut notre départ. En gros le monde est en train de nous dire : partez, rentrez chez vous, on ne veut plus de vous. Et ça, ça ne vient pas du diable mais de Dieu. Parce que nous avons si longtemps oublié notre espérance, le Seigneur va rendre nos derniers jours sur cette terre inconfortables afin qu’une bonne fois pour toute : l’Esprit et l’Épouse aspirent à Son Retour si fort qu’ils crient VIENS SEIGNEUR, VIENS ! selon Apocalypse 22 :17.

Le Seigneur nous conseille fortement de lever la tête (Luc 21 :28) et pourtant nous luttons pour garder nos yeux fixés sur nos projets du monde. Mais il y a une chose qui est certaine et ça je suis tout aussi sérieux que la personne qui a fait cette déclaration : Quand le Seigneur reviendra chercher Son Epouse, Il ne prendra pas avec Lui les personnes qui ne désirent pas Son Retour !

Ne croyez pas une seule seconde que le Seigneur va venir vous prendre contre votre volonté. Le Seigneur ne forcera jamais quelque à venir à Lui s’il ne veut pas être avec Lui. Il ne veut pas d’une obéissance servile mais une obéissance par amour et c’est ce qui fait toute la différence.

En d’autres termes : si vous n’aspirez pas Son Retour, lorsque la Trompette de Dieu sonnera, ne vous attendez pas à être enlevés. Et contrairement à ce que l’on peut entendre ici et là, le Seigneur peut revenir à tout instant. Maintenant, dans dix minutes, dans 10 heures, dans 10 semaines, dans 10 mois ou dans 10 ans. Personne dans le ciel, sur la terre ou sous les profondeurs des mers, peut dire que Jésus revient telle année, tel jour, telle heure, à telle minute et à telle seconde. C’est pour cette raison que le Seigneur nous avertit en disant :

« Prenez garde, veillez et priez ; car vous ne savez quand ce jour viendra. »

Et bien que nous ne puissions pas savoir à quel moment l’Époux reviendra, cet Époux si merveilleux nous a cependant laissé suffisamment d’indices dans Sa Parole pour connaitre la Saison. Et nous y sommes et c’est pour cette raison que d’une part nous vivons toutes ces choses désagréables et que d’autre part nous avons tout intérêt à révéler la tête maintenant, sans attendre demain qui ne nous appartient pas, car si nous ne le faisons pas, nous risquons de nous retrouvez face à une porte fermée.

Or, nous savons que, jusqu’à ce jour, la création tout entière soupire et souffre les douleurs de l’enfantement. Romains 8:22

Nous vivons les douleurs de l’enfantement. Et toute la création que ce soit le ciel, la terre et la mer, attend Son Créateur. Je ne sais pas si vous vous rendez compte, mais si toute la création l’attend, à combien plus forte raison, Son Epouse devrait soupirer après Lui.

Pour conclure, je dirais simplement qu’à cause de notre sommeil, nous sommes devenus naïfs et le moindre bruit nous surprend et nous étonne. Mais maintenant que l’Eglise semble se réveiller « enfin », je m’attends à ce qu’elle devienne forte et puissante à cause de ce qu’Elle est en CHRIST.

Mais force et puissance Ne sont pas compatibles avec naïveté, ignorance et même oisiveté pour certains.

Parce que nous devons nous attendre à vivre des temps de plus en plus difficiles et séducteurs, nous devons plus que jamais nous rattacher à notre bienheureuse Espérance et surtout nous édifier les uns les autres à son sujet. Et en nous édifiant par cela, nous ne pourrons plus être surpris par les ténèbres et encore moins surpris par cet événement que tout vrai disciple attend avec joie et je dirai même avec impatience depuis près de 2000 ans maintenant.

Nous ne devons pas être comme le monde car la Parole nous dit que nous ne sommes pas de ce monde ; nous ne sommes pas appelés à être des lampes qui faiblissent, mais à être une lumière puissante pour le monde, or à ce jour, chacun le sait, ce n’est pas vraiment le cas, mais sachez-le, ça va changer car le Seigneur Lui, attend avec impatience de régner sur Terre et Il attend avec impatience de venir chercher Son Epouse qu’Il aime tant.

On a tendance trop souvent à oublier de dire ces choses-là, or il est bon de se les rappeler : si l’Épouse aspire à retrouver Son Époux, l’Époux aspire avec la même ferveur à retrouver Son Épouse. Ne croyez pas qu’Il est assis et qu’Il attend que ca se passe. NON ! Il est debout, Sa Main posée sur la poignée de la Porte du Ciel attendant le Son de la Trompette, le Signal de Son Père. Soyons conscients de ces choses-là, car c’est une vérité qui sera bientôt réalité pour ceux qui l’attendent.

Soyez bénis.

Merci à Thérèse

There are 3 comments

  1. dufour

    Merci SEIGNEUR encore et encore. Oui effectivement nous l,Épouse on ne supporte plus notre langage céleste,et Amen ,car nous devrions être effrayés si le monde arrivait à nous aimer,parce que cela signifierait que notre doctrine a vraiment dévié de son cours (2 Timothée 3; 2 Pierre 2 -3 ;Jude,Apocalypse 2-3) . En ce qui concerne des visions eschatologiques ,il suffit de regarder celles que le monde tolère,et celles qu’il ne tolère pas,pour un autre indicateur de validité biblique. Présentement,je crois que la vision Pré-Tribulations est la plus détestée. Donc,si Satan dirige ce monde ,et qu’il déteste les choses que DIEU aime,alors vous comprenez ce point de vue ?
    VIVEMENT CET ESPOIR BÉNI ,gravé dans le coeur de l’ÉPOUSE ,et qui attend le départ AMEN ALLÉLUIA
    soyez bénis

    J'aime

  2. SENTINELLE SAPS

    L’un ne va pas sans l’autre. Car en effet Il vient chercher Son Église mais cela se passera dans les airs. Et bien entendu Il ne posera pas les pieds sur terre a ce moment là. 😉

    J'aime

  3. J-M DUFOUR

    Comment pouvez-vous dire que le Seigneur va venir rechercher son église (dans 1Thess.4.16-17)
    Alors qu’il sera dans les airs les croyants serons enlevés pour aller à sa rencontre.
    lorsqu’il reviendra sur la terre ce sera pour juger les nations (il n’y aura qu’un retour) .

    J'aime

Commenter cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s