Etats-Unis: Les évangéliques blancs prennent leurs distances avec Donald Trump

Le conseil et le succès m’appartiennent; Je suis l’intelligence, la force est à moi. 15Par moi les rois règnent, Et les princes ordonnent ce qui est juste; Par moi gouvernent les chefs, Les grands, tous les juges de la terre.…

Proverbes 8:14-16

Note de SENTINELLE SAPS: Je commente cet article juste pour dire que ce n’est pas grâce au soutien des évangéliques que Donald Trump a été élu. Si tel serait le cas, Dieu n’aurait pas SA Place ! Pourtant la Parole nous déclare d’une manière très claire que c’est LUI qui place les rois et les gouverneurs de nos pays. Ce ne sont pas les chrétiens. Je ne sais pas si Donald Trump sera réélu, mais je sais une chose, si Dieu a décidé qu’il le soit, alors il le sera. Et si Dieu a choisi un autre président pour diriger le pays, alors il sera fait selon Sa Volonté ! Qui irait à l’encontre de la Volonté du Dieu Tout-Puissant ? Je vous le demande… D’autant plus que lorsque l’on voit comment se comporte les évangéliques américains parfois, je me dis que finalement, c’est mieux ainsi… N’est-ce pas ? Pour conclure, je dirais simplement que si nous croyons ne serait-ce qu’une seconde que c’est Dieu qui a besoin de nous et non nous qui avons besoin de Lui, nous nous trompons… Ne nous y trompons pas, c’est Dieu qui décide, c’est Dieu qui juge, c’est la volonté de Dieu qui prime, et ça, encore une fois, que ca nous plaise ou pas !

Les évangéliques blancs américains se distancient de Donald Trump. C’est ce qu’indique le Public Religion Research Institute (PRRI) dans un sondage publié le 4 juin.

En mars, 77% des évangéliques blancs étaient favorables au président, mais depuis mai, le pourcentage est passé à 62%, soit 15 points de moins. Le New York Times évoque la crise raciale largement médiatisée ces derniers jours comme raison de cette diminution.

Le sondage révèle également que d’autres communautés religieuses désapprouvent davantage le comportement de leur président au mois dernier; 60% des catholiques blancs voyaient favorablement Donald Trump en mars contre 37% en mai. Le New York Times indique que si la tendance ne s’inverse pas, la réélection de Donald Trump est en danger. «Hisser une Bible en l’air ne suffira peut-être pas», révèle le journal. En 2016, l’année de son élection, le soutient des évangéliques blancs a passé de 61% à 81% en novembre, ce qui montre que sa non-réélection n’est pas affirmée.

Source: Evangéliques.info

There is one comment

Commenter cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s