Répondre au jugement de Dieu

“Le lion rugit : qui ne serait effrayé ? Le Seigneur, l’Éternel, parle: qui ne prophétiserait ?” (Amos 3:8).

De tous les prophètes de l’Ancien Testament, Amos est celui qui parle le plus clairement de notre temps. Les prophéties qu’il a données sur notre génération semblent sortir tout droit de nos gros titres. En effet, les prophéties d’Amos étaient non seulement pour le peuple de Dieu de son époque, mais aussi pour l’Eglise de maintenant, de notre temps.

Amos décrit Dieu comme un lion rugissant, prêt à frapper et à juger Israël. Le Seigneur utilisait Amos pour réveiller Israël avec ce message : Dieu était sur le point d’envoyer le jugement sur Son peuple à cause de leur méchanceté et de leur corruption.

Le Seigneur ne juge jamais un peuple sans d’abord susciter des prophètes pour les avertir. “Car le Seigneur, l’Éternel, ne fait rien Sans avoir révélé son secret à ses serviteurs les prophètes” (3:7). Quand Amos a vu les nuages du jugement se rassembler, il a été poussé à parler : “Sonne-t-on de la trompette dans une ville, sans que le peuple soit dans l’épouvante ?” (3:6). Le message d’Amos ici est terrifiant : “Dieu a fait sonner une trompette pour avertir Son peuple, mais personne n’est alarmé.”

Malheureusement, trop de chrétiens sont devenus ignorants par rapport à la Bible, ouverts à une grande tromperie et notre nation cherche avant tout le plaisir, jusqu’à en devenir folle. Mais Dieu a préservé un reste saint et séparé, ceux qui ne sont pas pris dans la poursuite des choses du monde. Ils ont le cœur brisé devant le Seigneur et ont une sainte crainte de Lui.

Réfléchis aux événements qui se déroulent dans notre pays en ce moment. Peu de gens veulent entendre un message qui parle de jugement, même si notre nation est remplie de frayeur. Les gens disent même : “Je ne peux en supporter davantage.” Mais le Seigneur parle quand Il veut et Son Esprit nous accorde la force d’entendre Sa Parole délivrée à Ses serviteurs oints. Notre Seigneur va fidèlement rendre Son peuple capable d’endurer ce qui vient.

Alors, que doivent faire les croyants ? Écouter l’avertissement d’Amos et suivre son message : rechercher le Seigneur de tout leur cœur, permettre à Sa Parole de nous juger, confesser et abandonner notre péché. Ensuite, Dieu nous bénira avec le discernement et nous pourrons marcher dans une pleine assurance de Sa présence et de Son secours.

David Wilkerson

Commenter cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s