La pandémie de Covid-19 a entraîné une pénurie de cash

À tel point que les banques supplient la clientèle de rapporter de la monnaie dans leurs caisses.

Recevez un bonus de 5 dollars [4,30 euros] pour 100 dollars [86 euros] rapportés sous forme de pièces: c’est l’offre lancée le 14 juillet dernier par la Community State Bank, une banque du Wisconsin. Comme beaucoup d’autres établissements financiers aux États-Unis, la CSB est en manque cruel de pièces sonnantes et trébuchantes, alors que les consommateurs se détournent de l’argent liquide depuis la pandémie de Covid-19. Réticente à l’idée de manipuler des pièces et billets qui pourraient être contaminés, la population a délaissé les espèces au profit d’autres moyens de paiement.

Le confinement a également ralenti la circulation de la monnaie, de nombreux commerces gourmands en cash tels que les laveries automatiques, cafés et restaurants étant fermés. Pour couronner le tout, l’inquiétude envers la situation économique a poussé les ménages à faire de l’épargne de précaution en stockant leur argent sous le matelas. Résultat: de nombreuses banques et commerces se retrouvent à court d’argent liquide. Certains cafés Starbucks ou supermarchés interdisent carrément à leur clientèle de payer en espèces, n’étant pas en mesure de rendre la monnaie.

Fabriquer des pièces de monnaie à tour de bras

La situation est suffisamment grave pour inquiéter la Réserve fédérale américaine (Fed), qui a commencé à allouer aux banques des fonds provenant de son stock de pièces existants à titre de «mesure temporaire». La limite légale d’argent liquide que peuvent détenir les banques a étalement été relevée, et l’institution a créé fin juin une «task force» spéciale pour «atténuer la pénurie de monnaie due à la pandémie de Covid-19». Après avoir vu sa production ralentir en raison du confinement, la Monnaie américaine (US Mint) est sur le pied de guerre pour fabriquer des nouvelles pièces à tour de bras. Chaque mois, 1,6 milliard de pièces devraient sortir de ses usines, amenant le total de pièces en circulation à 19,8 milliards d’ici fin 2020, soit 7,4 milliards de plus que l’an dernier.

Parallèlement, le patron de l’Independent Community Bankers of America (ICBA), qui regroupe de petites banques indépendantes aux États-unis, supplie la clientèle de rapporter au plus vite son cash à la banque ou de le dépenser dans les boutiques. En attendant, certains commerces tentent de trouver des parades contre la pénurie. La chaîne de supermarchés Kroger rend par exemple de la monnaie sous forme d’une carte de fidélité pouvant être utilisée lors d’une prochaine visite.

L’offre bonus de la Community State Bank a elle remporté un succès au-delà de ses espérances, à tel point que la banque a décidé de suspendre l’opération le 21 juillet. «Nous avons reçu une abondance de pièces en un temps record, témoigne Katie Stolp, directrice des opérations de détail. Je n’avais jamais rien vu de tel. Nous allons à présent pouvoir aider tous les propriétaires d’entreprises locales du sud-est du Wisconsin.» Payer les gens pour qu’ils dépensent leur argent: l’économie est décidément bien détraquée.

Source: Korii

Commenter cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s