Un bon disciple selon Jésus, qu’est-ce que c’est ?

Est-ce que le simple fait de croire en Jésus (seulement) fait de nous des chrétiens ? Ou alors est-ce que le simple fait d’aller aux bancs de l’église fait de nous des chrétiens ?

La Parole de Dieu est claire, il existe 2 sortes de disciples. Il y a les bons serviteurs et les serviteurs méchants.

Quel est donc le serviteur fidèle et prudent, que son maître a établi sur ses gens, pour leur donner la nourriture au temps convenable ? Heureux ce serviteur, que son maître, à son arrivée, trouvera faisant ainsi ! Je vous le dis en vérité, il l’établira sur tous ses biens. Mais, si c’est un méchant serviteur, qui dise en lui-même : Mon maître tarde à venir, s’il se met à battre ses compagnons, s’il mange et boit avec les ivrognes, le maître de ce serviteur viendra le jour où il ne s’y attend pas et à l’heure qu’il ne connaît pas, il le mettra en pièces, et lui donnera sa part avec les hypocrites : c’est là qu’il y aura des pleurs et des grincements de dents. Matthieu 24-45 :51

Les serviteurs (disciples) sont également comparés à des vierges comme vous le savez. (Matthieu 25).

Faisons ensemble une petite analyse sur quelques mots de ces passages pour mieux comprendre ce que Jésus veut nous dire.

Un serviteur fidèle : Celui qui a confiance dans les promesses de Dieu. Le mot grec est intimement lié à la foi. En effet, la fidélité vient de « pistos » et la foi vient de « pistis ».

Un serviteur prudent : La prudence, vous vous souvenez sans doute du message de la semaine dernière. La prudence aux yeux de la Parole de Dieu signifie deux choses : l’intelligence et la sagesse. Le même mot « Phronimos » est d’ailleurs utilisé concernant les vierges sages de la parabole des dix vierges.

Un serviteur méchant qui a sa part avec les hypocrites : La méchanceté, je n’ai pas besoin d’un dessin pour vous expliquer ce que c’est. Mais je voulais juste parler ici des hypocrites. Un hypocrite aux Yeux de Dieu c’est une personne qui porte un masque pour se faire bien voir aux yeux des hommes. Donc si un serviteur est méchant, il est hypocrite car en effet ce n’est pas compatible avec la nature de Dieu. Comme le dit si justement Jésus : (Nul serviteur ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l’un et aimera l’autre; ou il s’attachera à l’un et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mamon. Luc 16:13)

Le serviteur méchant fait partie des vierges folles : Le mot « folle » vient du grec « moros » qui veut dire deux choses : « sans Dieu » et « impie » en plus, bien sûr de « folie ». Donc encore une fois, un serviteur méchant, n’est pas serviteur de Jésus. Mais par contre fera croire aux hommes qu’il est disciple de Christ, un chrétien. D’ailleurs c’est intéressant de voir que le mot traduit par « folie » est lié au mot grec « Musterion » que l’on peut traduire par « mystère ». Vous voyez où je veux en venir ? Le mystère, dans la Parole c’est ce qui concerne les plans de Dieu pour Israël et l’humanité.

Jésus nous parle du « mystère du royaume des cieux » (Matthieu 13 : 11), plusieurs passages dans les épitres nous parlent du « Mystère de Dieu » (1 Corinthiens 4 : 1) et pour finir nous voyons un « mystère de l’Enlèvement » (1 Corinthiens 15 : 51) et le « mystère de l’iniquité » (2 Thessaloniciens 2 : 7). Il y a bien sûr plusieurs « mystère » décris dans la Parole.

En grossissant légèrement le trait, je dirais simplement qu’un serviteur méchant est un serviteur qui d’une part n’a pas de foi, ne sert pas Jésus, et cache de manière volontaire la Parole de Dieu dans sa totalité aux peuples. C’est exactement ce que reprochera Jésus au Sanhédrin. Et si j’ai pris deux mystères (dans le paragraphe précédent) ce n’est pas pour rien. Car oui, et c’est pour conclure ce thème, un chrétien qui ne parle pas de l’Enlèvement, qui ne dénonce pas le péché, qui n’avertis pas le monde mais aussi le peuple de Dieu, est tout simplement considéré comme étant un insensé aux Yeux de Dieu. Un chrétien qui parle de l’Enlèvement, c’est parce qu’il aspire à cela. Il aspire à voir Jésus. Il aspire à voir s’établir le règne de Jésus sur la terre. C’est son espérance, sa bienheureuse espérance. Mais pour avoir cette espérance, il faut la foi. D’ailleurs, qu’est-ce que la foi ?

Or la foi est une ferme assurance des choses qu’on espère, une démonstration de celles qu’on ne voit pas.

Hébreux 11:1

Au final, que nous dis Jésus dans le passage de Matthieu 24 que je viens de vous lire ? Qu’un chrétien qui n’attend pas Jésus est un chrétien qui est fou en plus d’être hypocrite. Un chrétien qui n’avertit pas ses semblables idem. Un chrétien qui se tait concernant TOUTE la vérité de la Parole idem. Un chrétien qui fait tout pour être bien vu des hommes c’est pareil. Un chrétien qui ne parle pas des choses actuelles, qui ne s’intéresse pas aux prophéties des temps actuels qui s’accomplit et qui n’avertis pas sur celle qui vont s’accomplir, c’est pareil. Car oui.

Il est intéressant de voir que Jésus fait un parallèle avec nourriture spirituelle et état de cœur des disciples.

Quel est donc le serviteur fidèle et prudent, que son maître a établi sur ses gens, pour leur donner la nourriture au temps convenable ?

Matthieu 24 :45

Qu’est-ce que cette nourriture dont parle Jésus ? Et bien vous allez être surpris.

Vous allez peut-être penser que je divague dans le message, mais vous allez comprendre. Lisons

Lorsque le Fils de l’homme viendra dans sa gloire, avec tous les anges, il s’assiéra sur le trône de sa gloire. Toutes les nations seront assemblées devant lui. Il séparera les uns d’avec les autres, comme le berger sépare les brebis d’avec les boucs ; et il mettra les brebis à sa droite, et les boucs à sa gauche. Alors le roi dira à ceux qui seront à sa droite : Venez, vous qui êtes bénis de mon Père ; prenez possession du royaume qui vous a été préparé dès la fondation du monde. Car j’ai eu faim, et vous m’avez donné à manger ; j’ai eu soif, et vous m’avez donné à boire; j’étais étranger, et vous m’avez recueilli; j’étais nu, et vous m’avez vêtu; j’étais malade, et vous m’avez visité; j’étais en prison, et vous êtes venus vers moi. Les justes lui répondront : Seigneur, quand t’avons-nous vu avoir faim, et t’avons-nous donné à manger; ou avoir soif, et t’avons-nous donné à boire ? Quand t’avons-nous vu étranger, et t’avons-nous recueilli; ou nu, et t’avons-nous vêtu ? Quand t’avons-nous vu malade, ou en prison, et sommes-nous allés vers toi ? Et le roi leur répondra : Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous avez fait ces choses à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous les avez faites. Ensuite il dira à ceux qui seront à sa gauche : Retirez-vous de moi, maudits; allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges. Car j’ai eu faim, et vous ne m’avez pas donné à manger; j’ai eu soif, et vous ne m’avez pas donné à boire; j’étais étranger, et vous ne m’avez pas recueilli; j’étais nu, et vous ne m’avez pas vêtu; j’étais malade et en prison, et vous ne m’avez pas visité. Ils répondront aussi : Seigneur, quand t’avons-nous vu ayant faim, ou ayant soif, ou étranger, ou nu, ou malade, ou en prison, et ne t’avons-nous pas assisté ? Et il leur répondra : Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous n’avez pas fait ces choses à l’un de ces plus petits, c’est à moi que vous ne les avez pas faites. Et ceux-ci iront au châtiment éternel, mais les justes à la vie éternelle.

Matthieu 25:31-46

Ce passage certes un peu long je l’ai mis ici pour une chose : la nourriture.

En effet, comme nous le savons sans doute, se nourrir ne veut pas seulement dire que nous mangeons au sens naturel de la chose, mais se nourrir de la Parole de Dieu. En effet :

L’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.

Matthieu 4:4

Bien entendu Jésus lorsqu’il parle d’avoir nourri ceux qui avait faim, il parle principalement de nourriture naturelle, mais finalement, quand on voit que dans certaines églises on donne plus la nourriture spirituelle nécessaire à avancer, n’est-ce pas une façon affamer le peuple ? C’est une réflexion, à chacun d’y voir ce qu’il veut, mais il faut comprendre que toute parole qui sort de la Bouche de Jésus n’est pas à prendre à la légère.

Et pour finir, et ça je l’ai déjà dit dans certains de mes messages, mais c’est toujours bon à se rappeler.

Un bon et fidèle serviteur aux yeux de Christ, c’est une personne qui s’occupe de la veuve et de l’orphelins. En effet, comme le dit Jacques dans son épitre :

La religion pure et sans tache, devant Dieu notre Père, consiste à visiter les orphelins et les veuves dans leurs afflictions, et à se préserver des souillures du monde.

Jacques 1:27

La religion, c’est rendre culte à un dieu, adorer un dieu et avoir une crainte d’un dieu.

Donc un chrétien qui ne moque des orphelins et des veuves, c’est comme s’il rendait un culte rempli de souillures à Dieu… Vous pensez que le Seigneur accepte des taches et souillures dans le Saint des Saints ? Une église qui abandonne les pauvres, est une église morte. Une église qui se moque des veuves est une église morte. Mais surtout une église où l’amour n’y est pas. Et encore une fois, il intéressant voir que les temps de la fin verront (et voit déjà) l’amour du plus grand nombre se refroidir…

Pour résumé, un bon disciple c’est un chrétien qui :

Reconnait que Jésus est Dieu (et qu’il l’accepte comme Seigneur et Sauveur personnel), qui a foi en Ses Promesses, qui aime son prochain et qui, s’il est responsable d’un groupe, pasteur ou autres, donne la nourriture spirituelle, qui attend l’Enlèvement, qui avertis des choses à venir, qui s’occupe des orphelins et des veuves, qui aime son prochain.

A contrario, un disciple méchant c’est un chrétien qui :

Accepté Jésus mais sans l’accepter vraiment, peut-être pour faire plaisir. Qui n’a pas la foi, qui lorsqu’il est pasteur ou responsable, est plus intéresser par ce que les gens verront et penseront de lui que par l’annonce de la Parole de Dieu dans toute Sa Vérité, qui se moque des gens qui souffre, voire même qui va s’occuper de la veuve et de l’orphelin mais juste pour être bien vu et pourquoi pas faire quelques adeptes de plus, mais aussi n’hésite pas à affamer le peuple de Dieu de la nourriture de la Parole de Dieu.

Et comme vous le savez sans doute, c’est que les chrétiens (qui n’en porte que le nom mais sans en porter l’essence et l’odeur) hypocrite et méchant, ne seront pas enlevés. C’est aussi simple que ça.

Sachons ceci : le Seigneur hait profondément l’hypocrisie. Et être hypocrite c’est comme être tiède, mais les tièdes seront vomis de Sa Bouche c’est vous dire à quel point Il déteste profondément cela. Et ne pensons pas que l’on peut cacher notre véritable nature devant Son Regard… Il nous connait parfaitement et plus que nous-mêmes.

Je crois en cette parole qui dit : « Et vous verrez de nouveau la différence Entre le juste et le méchant, Entre celui qui sert Dieu Et celui qui ne le sert pas. » Malachie 3 :18

Pour Dieu la gentillesse n’a rien à voir avec ce qu’Il considère comme Juste. Et pour Lui le contraire de la méchanceté ce n’est pas gentillesse mais la justice. Il n’est pas dans cet esprit humaniste qu’on voudrait bien lui prêter. Il est Dieu, pas homme mais Dieu. Et on ne se moque pas Dieu impunément. Quand on sait qu’il existe tant de personnes à l’intérieur du peuple de Dieu qui n’ont que pour but de détruire ceux qui appartiennent à Dieu en leur insufflant des mensonges, des doutes, les affamements de diverses manières, ne pensez que cela restera impunie devant Dieu !

Nous sommes dans un temps où on se moque de Dieu. On se moque de Ses Lois. On se moque de Ses Promesses. On se moque de Lui en voulant l’humanisé, on déforme Ses Propos dans Sa Parole pour que cela soit conforme à nos désirs, notre plaisir. Le péché ne fait que grandir, grandir, grandir. A un tel point où la terre entière chancèle et vacille sous son poids. On se moque de lui dans les gouvernements mais aussi dans les films où le seul but est de le ridiculiser. On a pour but de détruire Israël qui est la prunelle de Ses Yeux, on se moque de Lui constamment, tous les jours et on ricane, ricane et encore et encore. On tue Ses disciples depuis des centaines d’années, on détruit Sa Création jour après jour et on a même le désir de détruire plus que cela, l’univers entier en voulant partir loin. On cherche le bâton pour se faire battre tous les jours, et toujours plus chaque jour et vous pensez vraiment que le Seigneur, ce vieux barbu assis sur son fauteuil comme on l’aime se l’imaginer, n’en a pas marre de tout ça ? Quand le Seigneur envoie des fléaux on lève le point devant lui, on fait part de notre mécontentement, on veut vivre bien, heureux, nous somme si bien avec Lui là-Haut n’est-ce pas ?

Non cela ne durera pas indéfiniment ! Et plus j’avance et plus je comprends la colère de Dieu et moins je suis surpris qu’elle arrive. On aime penser que Dieu est un gros nounours sur qui nous pouvons faire n’importe quoi, comme des enfants capricieux qui balance leur peluche. Nous n’aimons pas le Dieu qui a du feu dans Regard. On aime le Jésus blond, yeux bleus, gentilé comme tous mais nous n’aimons pas le Jésus qui se met en colère. On aime le Jésus qui publie une année de grâce mais on n’aime pas le Jésus qui accomplit un jour de vengeance de notre Dieu.

On fait des guerres pour notre dieu Mamon, on détruit des familles par milliers, par millions. On en fait des esclaves pour notre société. On détruit tout ce que Dieu a fait de bon et parfait pour nous, sans gêne, sans pitié, et on se glorifie de tout cela.

On cache la vérité aux peuples ou alors on ne leur donne qu’une vérité partielle, incomplète pour ne pas choquer parce que notre égo est pour nous plus important que notre éternité.

Vous savez où se trouve la grâce véritable de Dieu ? Rien que dans le fait que nous soyons toujours là. La patience de Dieu envers nous, voilà où se trouve la grâce. Bien entendu il y a toute l’œuvre de la Croix accomplit par Jésus, mais sans sous-estimer cette œuvre si merveilleuse pour nous bien au contraire, je dirais qu’elle est accomplie, alors que la patience elle s’accomplit chaque jour nouveau que nous voyons.

Un serviteur fidèle prend au sérieux Dieu. Un serviteur insensé s’en moque totalement. Et plus nous avançons, plus la séduction grandit, plus la frontière devient fine mais plus visible. Et la question qu’on dois se poser chaque jour est simple : de quel côté je veux me trouver ? Et nous devons ajuster notre position toujours, parce que le diable n’est pas statique, il bouge, il rôde. Avez-vous vu gagner une guerre avec un guerrier assis par terre et attendant que ça se passe ?

Nous sommes en guerre donc nous devons adopter des stratégies de guerres. Cette guerre est spirituelle, nous avons l’arme adéquate : l’épée de la Parole de Dieu.

Un guerrier prend soin de son arme, nous la différence c’est que notre arme prend soin de nous à condition que nous soyons sérieux avec Elle. Et comme j’aime le dire, pas de repos pour les guerriers, ce n’est pas le moment de baisser les armes.

Un bon disciple est armé en conséquence. Et le bon disciple ne se reposera qu’une fois son travail terminé.

Nous n’avons plus le droit de nous louper. Le Seigneur attend de nous que nous soyons debout, pas assis en attendant que ça se passe. Il n’attend pas de nous que nous soyons naïfs que ce soit au niveau de ce qu’il se passe mais aussi concernant notre mission. Et notre mission est simple, parfois déformée mais simple :

Annoncer l’Evangile à toutes les nations. Mais qu’est-ce qu’annoncer l’Evangile ? Parler du fait que Jésus est venue nous rachetés par Sa Mort et Sa Résurrection UNIQUEMENT ? Et bien non ! Quand nous annonçons l’Evangile, nous devons l’annoncer complètement et voilà ce que le véritable évangile est : Jésus vient régner ! On annonce la bonne nouvelle qui est le royaume de Dieu sur la terre. On annonce Son Retour en Gloire. On annonce Sa Victoire ! On annonce le Roi des rois ! C’est cela que nous annonce la Parole de Dieu. Elle ne parle pas seulement du sacrifice de Jésus. On annonce le fait que tous genoux fléchiront devant Lui ! Que tout peuple confesse Son Nom ! Yeshoua ha Mashiah, Jésus le Messie !

Soyez bénis.

Nathaniel. Merci à Thérèse.

Commenter cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s