Gilets Jaunes

Macron et Castaner visés par une plainte à la Cour pénale internationale pour «crime contre l’humanité»

Macron et Castaner visés par une plainte à la Cour pénale internationale pour «crime contre l’humanité»


Francis Lalanne s’est rendu le 11 juin à la Cour pénale internationale afin d’y déposer une plainte pour «crime contre l’humanité» contre le Président français et son ministre de l’Intérieur. Comme l’explique l’avocate Sophia Albert-Salmeron, ils étaient les «donneurs d’ordres» lors des manifestations des Gilets jaunes.

Publicités
Macron rejette les critiques par l’ONU des violences policières contre les « gilets jaunes »

Macron rejette les critiques par l’ONU des violences policières contre les « gilets jaunes »


Le gouvernement Macron a rejeté les déclarations de l’ONU qui condamnent sans ambiguïté les violences policières commises contre les « gilets jaunes ». De la part de l’ONU, une organisation à la botte des puissances impérialistes qui a donné son aval à des guerres de l’OTAN comme celle de Libye en 2011, ces déclarations constituent un aveu que la répression brutale menée par Macron choque des millions de gens dans le monde.