Témoignages

« J’étais le dernier à sauver »

« J’étais le dernier à sauver »


Après une vie de solitude, emplie d’alcool et autres substances addictives, littéralement rongé par la haine et la violence, Thierry Casasnovas arrive à 33 ans à un point de non retour.

Publicités